GÉOTOURISME

Le site de la Géographie touristique en France et dans le Monde

Le Tourisme en France

  Le Tourisme dans le Monde

 La bibliographie

Le dictionnaire

 

Les lexiques

Les annales

Les cours en ligne

Le référentiel  

L'examen

La méthodologie

La vie scolaire

Le sujet de la session 2015  

   
Le tourisme dans le Monde

Le bassin méditerranéen

  L'Espagne
  L'Italie
  La Croatie
  La Grèce
  La Turquie
  L'Égypte
  La Tunisie
  Le Maroc
 

Le Tourisme de croisière

L'Europe du Nord
  Les pays scandinaves

L'Afrique subsaharienne

Les îles tropicales

  L'espace caraïbe
  Cuba
  Les Seychelles
  Les Maldives
  Les îles du Pacifique
  Les Galápagos
Les Amériques
  Les États-unis
  Le Mexique
  Le Costa Rica
  Le Pérou
  L'Amérique du sud

L'Asie

  L'Inde
  Le Népal
  L'Asie du sud-est
  Le Viêt-Nam
  La Thaïlande
  L'Indonésie
  Singapour
 La Chine
 

Fiche signalétique

  Les sites du Patrimoine mondial

Les régions polaires

 

L'Arctique et l'Antarctique

Le Tourisme et les risques
  Le Tourisme et le Terrorisme
 

Le Tourisme et les maladies

 

Le Tourisme sexuel

Les nouveaux tourismes

  Le Tourisme spatial
 
 

 Plan du site
 Index
 Dictionnaire
 Lexiques
 Méthodologie
 Thèmes
 Destinations
 Référentiel
  Bibliographies



  Le Tourisme en Chine

       
     

  Généralités

 

"Lorsque le singe montre la lune du doigt, il paraît que le sot regarde le doigt. Peut-être faut-il savoir être sage, et puis sot: regarder ces images d'Asie que nous montrent les romanciers, et puis regarder ceux qui les façonnent, et ceux qui s'en nourrissent, car elles en disent long sur nos appétits de rêve et sur nos désirs de connaissance" (COPIN H., 2000.- L'Indochine des romans, Paris Pondichéry, Kailash édit., p. 164 ).

 

En 2010 la Chine est devenue la troisième destination touristique mondiale avec 55,98 millions de touristes.
 

En Chine les recettes du secteur touristique en 2001 ont connu une hausse de 9,76% par rapport à 2000. Le revenu global généré par les touristes intérieurs et les touristes d'outre-mer devrait surpasser le niveau record de 60 milliards de dollars (496 milliards de yuans). En 1999 le revenu du tourisme chinois avait dépassé 400 milliards de yuans. La Chine a accueilli plus de 87 millions de touristes d'outre-mer  en 2001, soit plus de 4,2% de plus qu'en 2000 ( 72,7 millions  en 1999 et 78 millions de touristes en 2000), dont 11 millions de touristes étrangers , soit 7,9% de plus qu'en 2000. C'était la première fois que le nombre de touristes étrangers séjournant en Chine dépasse 10 millions.
 

En 2006 on a enregistré 124,94 millions d'entrées en Chine (+3,9 %), dont 26,11 millions d'étrangers (+9,7 %), et 102,73 millions de résidants de Hongkong, Macao et Taiwan (+2,7 %).Sur les 26,11 millions de touristes internationaux 16,07 millions  provenaient d'Asie, 6,21 millions d'Europe (dont un peu plus de 400000 français), 728400  d'Océanie et 379100  d'Afrique Parmi les touristes entrés au pays, 49,91 millions y sont restés au moins une nuit (+6,6 %). Les revenus provenant du tourisme international ont été de 33,95 milliards de US$ (+15,9 %). Le nombre de Chinois qui sont sortis du pays a atteint 34,52 millions (+11,3 %), dont 28,8 millions pour des raisons personnelles (+14,6 %), soit 83,4 % du nombre total.
 


La Chine est restée fermée aux touristes étrangers dès les lendemains de la victoire du parti communiste chinois en 1949. Les rares visiteurs admis à visiter  la Chine dans les années 50/60 étaient, pour l'essentiel originaires des pays du bloc communiste ( U.R.S.S., Europe orientale, Corée du Nord, Vietnam du Nord). Quelques efforts pour ressusciter l'industrie touristique nationale durent entrepris au milieu des années 50, mais ils furent anéantis par l'instabilité politiquer du "Grand Bond en Avant" à la fin de cette décennie . Au terme de cette période de désarroi et de famine  en Chine rurale, un regain d'intérêt pour le Tourisme se manifesta avec l'établissement d'un "Bureau du Voyage et du Tourisme"  en 1964. Un nombre minimal de touristes originaires es pays occidentaux  (4500 en 1966) fut admis à visiter le pays durant cette période juste avant la Révolution Culturelle, période durant laquelle le Tourisme devient de nouveau quasi-inexistant .
  
Jusqu'en 1971 le voyage en Chine se limitait à des déplacements à caractère politique, commercial et/ou professionnel. La seule catégorie de visiteurs dont les déplacements n'étaient pas cantonnés à ces motifs étaient les " compatriotes " chinois de Hong-Kong et de Macao à qui était accordé un droit d'entrée relativement libre les autorisant à rendre visite à leur famille demeurées en Chine. Jusqu'en 1971 la Chine demeurait interdite aux  citoyens américains  ainsi qu'à ceux de nombreux autres pays .  

 

L'interdiction fut levée en 1971 et l'équipe américaine de tennis de table pût entreprendre  un voyage historique en Chine  " ping-pong diplomacy "). Cet épisode largement médiatisé fut suivi, la même année (juin 1971)  par la venue du secrétaire d'État Henry Kissinger  qui effectua la première visite d'un diplomate du gouvernement américain en territoire chinois. En janvier 1972 ce fut au tour du Président Richard Nixon de visiter officiellement la Chine.  

Le Tourisme au début des années 70 restait étroitement contrôlé par le gouvernement central chinois .Entre 1971 et 1977 la Chine accorda seulement 15000 visas sur les 200000 demandes formulées à titre individuel par des américains désireux de visiter la Chine .Les quelques chanceux qui obtenaient le droit de visiter la Chine voyageaient en groupe de 15 à 25 personnes. Durant cette période le coût élevé du voyage demeurait aussi un facteur prohibitif. Les relents de la révolution Culturelle continuèrent à entretenir des sentiments hostiles à l'égard des étrangers et la méfiance à l'égard des visiteurs constituaient encore une norme dans la société chinoise . Le Tourisme comme comportement bourgeois continuait d'être considéré comme suspect par les éléments maoïstes de la bureaucratie chinoise .Dans les faits la forme du Tourisme continuait d'être semblable à celle qui avait précédé mais les nouveaux visiteurs  venaient en plus grand nombre de pays non communistes que dans le passé. Au milieu des années 70 les touristes  les effectifs des touristes étrangers ( non inclus les " compatriotes " ) avoisinaient 30000 personnes/an .

Mao Zé Dong mourut en septembre 1976 et un mois plus tard les partisans de Deng XiaoPing  prenaient le contrôle du P.C  et du gouvernement central. A la fin de 1977 le gouvernement chinois annonçait  le début d'un effort concerté pour faire du Tourisme un secteur majeur de l'économie nationale. Les buts officiels de cette politique étaient de "Promouvoir l'amitié entre les peuples"  et d'accumuler les devises nécessaires à la modernisation de la Chine socialiste. En 1978 le Bureau de Voyages et de Tourisme devenait l' "Administration générale d'Etat au Voyage et au Tourisme "  et des compagnies aériennes et des agences de voyages  étrangères étaient, pour la première fois autorisées à développer leurs propres voyages en Chine. Les grandes villes et les provinces établirent leurs propres agences de voyages indépendantes du gouvernement central. En quelques mois une centaine de sites furent déclarés ouverts  aux touristes étrangers  et 30 nouveaux hôtels furent construits .Le premier établissement scolaire de formation aux métiers du Tourisme ouvrit ses portes dans la province de Jiangsu en 1978.  

A la fin de 1978 229 646 touristes étrangers étaient venus en Chine, soit une augmentation de plus de 30 000 personnes par rapport à 1977. 

En 1985 la Chine reçut 1,37 millions de touristes étrangers  générant 1,3 billions de dollars de recettes. Dès cette époque la Chine avait développé une politique marketing pour assurer la promotion du pays auprès des marchés étrangers .En 1984 le "Club Méd " ouvrait une station dans la Zone économique spéciale ( Z.E.S ) de Shinzen et une autre près de Beijing  en 1986.Les eux complexes étaient orientés vers le marché japonais.  

L'ouverture de la Chine au Tourisme était une partie intégrale de la politique des " Quatre Modernisations " impulsée par Deng Xiaoping  et destinée à accélérer l'accès de l'économie chinoise au marché mondial. Depuis l'institution de cette politique la Chine a connu un essor économique sans précédent  ( taux de croissance économique supérieur à 10% par an  pour les dernières décennies). La Chine est devenue, dès 1996, la septième puissance économique mondiale et un élément majeur de la croissance économique et de la stabilité  dans la région Asie-Pacifique .  

Dès le démarrage des réformes des " Quatre Modernisations" le Tourisme fut considéré par les planificateurs comme un secteur majeur d'investissement et de développement . Mais ce n'est qu'en 1982 que l'industrie touristique cessa d'être un service politique pour devenir une activité économique à part entière .Le Tourisme international devint alors une source majeure de bénéfices (10,2 billions de dollars soit 1,1% du P.N.B) .La Chine se plaçait à la 100e place pour le P.N.B par tête (860 dollars U.S per capita).Sa classe moyenne était estimée à 50 à 100 millions de personnes. Le Tourisme joua un rôle majeur dans la croissance du niveau de prospérité du pays spécialement dans les zones densément peuplées des provinces littorales . 

La croissance du tourisme chinois ne se démentit pas dans les années 80, le pays devenant une destination synonyme d'exotisme, d'immensité et d'inconnu. Mais le problème des infrastructures demeurait un problème majeur, en dépit de nombreux nouveaux hôtels dans les grandes villes. En juin 1989 la répression brutale de la " Manifestation de Tian An Men ". Les arrivées internationales en Chine furent affectées et il fallut deux ans pour qu'elles retournent aux niveaux atteints avant 1989. 

Aucune considération sur le Tourisme ne peut ignorer l'incident de la Place Tien An Men et la violente réaction du gouvernement chinois  qui s'est exercé à l'encontre du mouvement démocratique étudiant .Le point de départ de ce mouvement de protestation fut la mort de Hu Yaobang, un des dirigeants historiques du Parti Communiste chinois  et considéré  comme un réformateur politique et économique convaincu. Cet événement entraîna des manifestations d'étudiants à la mémoire de Hu, l'occupation de la place Tien An Men , l'échec des négociations entre le gouvernement et les manifestants  et la promulgation de la loi martiale .Le 3 juin l'armée de Libération du peuple recevait l'ordre de rentrer en action provoquant plusieurs centaines de morts parmi les manifestants . 

En réaction à ces évènements le nombre total de visiteurs étrangers en Chine chuta  de 1,84 millions en 1988 à 1,46 millions en 1989. Un déclin de 21%. Le Japon et les Etats-Unis , les deux plus grands marchés émetteurs vers la Chine et ceux fournissant les revenus touristiques les plus élevés furent les plus touchés. Le nombre de visiteurs américains chuta de 29 % en 1989 par rapport à 1988 tandis que le nombre de visiteurs japonais  déclinait de 39 % durant la même période .  

Le nombre de touristes étrangers avait connu une croissance rapide à la suite de l'ouverture de la Chine au Tourisme en 1978. Les arrivées de touristes étrangers passèrent de 229646 en 1978 à 1,8 million en 1978. Durant cette période les États Unis et le Japon constituèrent les deux sources principales de visiteurs  avec respectivement 48% et 52 % de toutes les arrivées de touristes internationaux. Les visites des compatriotes  connurent aussi une croissance rapide durant cette période ( le nombre de visites effectué par des résidents de Macao, Hong Kong et Taiwan atteignait 29,8 millions en 1988.  Si les visites effectuées par des compatriotes étaient plus nombreuses que celles effectuées par des étrangers, les dépenses per capita effectuées par les visiteurs étrangers restaient très largement supérieures .  

Le tourisme étranger était fortement encourage par le gouvernement chinois  qui le considérait comme un élément majeur de sa stratégie de développement économique .En effet la modernisation de la Chine exigeait un accès au capital. Or la plupart des sources de ce capital étaient situées à l'extérieur de la Chine. Pour moderniser l'agriculture et les infrastructures le gouvernement chinois  reconnaissait que le capital étranger lui était indispensable et qu'il ne pouvait être obtenu que par des activités d'exportation . Or la seule activité d'exportation était le Tourisme .Mais la promotion du tourisme comme activité d'exportation exigeait : " political serenity , not scenic or cultural attractions, constitute the firts and central requirements  for tourism " (Richter and Waugh, 1986, p. 231). Les voyageurs internationaux réagirent rapidement à la disparition de la " sérénité" politique que symbolisa la féroce répression de la manifestation estudiantine de la Place Tian An Men . Toutes les catégories de visiteurs enregistrèrent un déclin immédiat (6 millions de compatriotes en moins en 1989 par rapport à 1988 et près de 300 000 visiteurs étrangers en moins sur la même période). L'impact des évènements de Tian An Men fut différent selon les origines des visiteurs. Ces effets différentiels sont illustrés par des comparaisons concernant les arrivées entre les années qui suivent les évènements de Tian An Men (1989 et 1990) et celle qui précède (1988). Globalement les visiteurs étrangers en 1989 n'atteignaient que 79% des effectifs de 1988. 11 des quatorze pays fournissant les contingents les plus importants de visiteurs envoyèrent moins de visiteurs en 1989 qu'en 1988. L'Italie et le Japon enregistrèrent les défections les plus importantes de l'ordre de 58% et 61%.En contraste les visiteurs ont été plus nombreux en Chine en 1989 qu'en 1988 dans trois des quatorze pays émetteurs : la Corée du Nord, les Philippines et la Russie. Non seulement les arrivées de Russie furent plus nombreuses en 1989 qu'en 1988 (234% d'augmentation), mais, elles traduisaient une augmentation  en rupture radicale avec l'évolution historique. En contraste les arrivées de Corée du Nord et des Philippines  étaient assez similaires à celles attendues si les évènements de Tien An Men n'étaient pas survenus.

Même en prenant en compte les évènements de Tian An Men le taux de croissance annuel des arrivées de touristes et des recettes depuis 1980 a été de 19,2%. A la même époque le taux de croissance annuel des arrivées de touristes et des recettes depuis 1980 a été de 19,2%. A la même époque le taux de croissance mondial était de 5,5%. En 1997. Le "World Tourism Organization" plaçait la Chine comme 6ème destination la plus visitée. Ce classement était basé sur un total de 23770000 visiteurs internationaux  excluant les visites aux familles en provenance de Hong Kong et Macao. Le chiffre officiel de 57 millions de visiteurs en 1997, la Chine aurait atteint le deuxième rang mondial, derrière la France (67 millions) et devant les Etats-Unis (49 millions).

Si l'on utilise, dans l'attente des statistiques officielles de 2007, la moyenne des deux années précédentes (+9%), la Chine aurait accueilli l'an dernier plus de 54 millions de touristes. A ce rythme, elle franchirait à son tour, comme la France en 2007, la barre des 80 millions de visiteurs étrangers à l'horizon 2012, dans quatre ans. Le WTO estime que la Chine sera le pays le plus visité du Monde en 2020 avec 137,1 millions de visiteurs internationaux.

Selon une estimation du Comité d'organisation des Jeux olympiques de Beijing, 6,4 millions de personnes devaient se rendre dans la capitale chinoise pour assister aux JO. 15% à 20% d'entre elles devaient spécialement faire le déplacement depuis l' étranger. Le nombre d'hôtels avec étoiles à Beijing est passé de 506 en  2001 à 806 à la fin de 2007, avec environ 130 000 chambres et plus de 250 000 lits. Les recettes en devises du tourisme extérieur, durant cette période, ont ainsi été estimées entre 4,8 et 4,9 milliards de dollars américains et celles du tourisme intérieur entre 143 et 149 milliards de yuans. Or le nombre de touristes et hommes d'affaires se rendant en Chine a baissé en 2008, pour la première fois depuis la crise de la pneumonie atypique (SRAS) de 2003. Le nombre de visiteurs a baissé de 2 %, avec 130 millions d'entrées enregistrées contre 132 millions l'année précédente. L'année a en effet été marquée par les émeutes au Tibet en mars, le séisme au Sichuan en mai et le durcissement des conditions d'obtention d'un visa chinois dans les semaines précédant les jeux Olympiques d'août, à Pékin. La capitale chinoise a subi une chute de plus de 7 % de ses visiteurs étrangers en août pendant les JO. La plus-value espérée du fait des Jeux olympiques n'a pas eu lieu, surtout à cause des préoccupations sécuritaires du gouvernement. Au nom du maintien de l'ordre, celui-ci a limité strictement le nombre d'étrangers autorisés à se rendre en Chine à des fins touristiques, ou même en voyages d'affaires, car il craignait que ces étrangers ne cherchent à manifester ou à organiser des attentats terroristes. Cela a empêché l'apparition de nouvelles demandes de consommation et de nouveaux secteurs d'activité qui auraient pu être favorables à l'économie chinoise. Tout cela, ajouté au fait qu'à l'intérieur des frontières, les déplacements à Pékin des personnes originaires d'autres régions ont été sévèrement limités, a eu des répercussions très négatives sur l'économie chinoise.

Cependant “La Chine affiche le taux de croissance le plus rapide au niveau des touristes”, comme l’a souligné Taleb Rifai, le secrétaire général de l’OMT. Entre 1990 et 2007, ce taux de croissance annuel était de 10,2 % alors que celui de la France se situait à 2,6 %. Le nombre de touristes étrangers en Chine serait passé de 8 millions à 48 millions en 10 ans et, avec 51 millions de touristes en 2009, se situe derrière la France, leader mondial avec environ 80 millions d’arrivées, les États-Unis et l’Espagne, avec 60 millions chacun. Cependant d’après The Economist, le nombre de touristes réels en Chine ne représenterait que la moitié des entrants ; 30 % des touristes seraient en visite chez des parents et amis et 20 % seraient en voyages d’affaires et elles sont comptabilisées au même titre que les arrivées de touristes.

 

 

En 2010 la Chine est devenue la troisième destination touristique mondiale avec 55,98 millions de touristes (+ 10% par rapport à 2009), supplantant l'Espagne ( 53 millions de touristes, soit une croissance de 1,4% par rapport à 2009 ).

En 2012 la Chine avait reçu 27,2 millions de touristes étrangers, soit une croissance de 0,29% par rapport à 2011. Les revenus générés par le tourisme international s’élevaient à 30,18 milliards de $US. Le marché asiatique était dominant avec 62,1% des flux, soit 16,64 millions de visiteurs. Il était suivi par le marché européen avec 5,9 millions de visiteurs (21,7% du total) et le marché américain (3,17 millions de visiteurs soit 11,6% du total). Les motivations liées aux loisirs et à l’agrément concernaient 11,62 millions de visiteurs (42,7% du total) et celles liées aux affaires 6,28 millions (23,1% du total des flux).

En 2014 26,3 millions de touristes étrangers ont visité la Chine parmi lesquels 20,8 millions sont restés au moins une nuit, soit des croissances respectives de 0,27% et 0,03% par rapport à 2013. Les visiteurs asiatiques représentent la plus grande partie des visiteurs étrangers (16,36 millions, soit 62% du total). Avec 4,1 millions de visiteurs la Corée du sud est le pays asiatique qui envoi le plus de touristes en Chine. Le deuxième contingent le plus important est originaire d’Europe avec un total de 5,48 millions de visiteurs, soit 20,8% du total. Le marché américain, avec 11,7% du total est le plus important (3,10 millions de visiteurs). Le marché océanien est le quatrième marché le plus important avec 0,8 million de visiteurs (3% du total). 0,59 million de visiteurs étaient originaires du continent africain (2,2% du total). L’analyse des motivations de voyage démontre que 8,92 millions de visiteurs sont venus en Chine à des fins de loisirs et d’agrément ( 33,8%) et 5,39 millions pour affaires (20,4%). En 2014 76,1 millions de résidents de Hong Kong ont effectué un voyage en Chine ( -0,98% par rapport à 2013 ), 20,6 millions de visiteurs originaires de Macao et 5,36 millions originaires de Taiwan.


D’après le China National Tourism Office, le pays disposait en 2006 de 13 000 hôtels contre 2 500 en 1997. Côté français, le groupe Accor possède aujourd’hui 88 hôtels, soit 21 940 chambres (23 Sofitel, 6 Pullman, 8 Novotel, 11 Mercure, 38 ibis et 2 hôtels sans marque). Parmi les compagnies américaines bien implantées en Chine, Starwood Hotels & Resorts comptabiliserait 110 hôtels dont 48 avec la marque Sheraton. Hyatt arriverait en seconde position, loin derrière, avec 15 hôtels, suivi par Best Western avec 12 hôtels, Marriott avec 9 hôtels, Hilton avec 5 hôtels et Wyndham, 2 hôtels. Les groupes hôteliers détenus par des capitaux chinois sont également présents comme Shangri La, avec 23 hôtels, ou Mandarin Oriental, avec 3 établissements seulement.

En 1998 l'industrie du Tourisme en Chine employait 13,5 millions de personnes  (emplois directs)  plus 33,5 millions d'emplois indirects. Le WTO estime que ce nombre devrait passer à 19 millions en 2010,  2,4% des emplois ) pour les emplois directs plus 50 millions d'emplois indirects. L’industrie du tourisme représente quelques 72 millions d'emplois en Chine, contribue à hauteur de 12 % du PIB (produit Intérieur Brut) du pays, et, comme la plupart des secteurs, croît à plus de 10 % par an ce qui explique que selon  les perspectives du WTTC, d’ici les dix prochaines années, la Chine sera la deuxième économie mondiale du tourisme, derrière les États-Unis. Avec le changement du type d'économie, du type communiste à un type libéral, le gouvernement chinois doit relever le défi de créer 400 millions d'emplois. Ce contexte, en plus de l'ouverture progressive de la Chine, explique l’importance et le développement récent de l'industrie du tourisme. En effet ce secteur de l'économie offre l'avantage de pouvoir créer de nombreux emplois rapidement. Mais plusieurs défis de taille doivent être relevés et particulièrement dans le domaine des ressources humaines, la qualité du service offert, ou encore la maîtrise des langues étrangères. La Chine doit donc se donner les moyens de développer un personnel avec une vocation de service, mais aussi mettre en place des méthodes de formation adéquates afin d'élever le niveau de qualité qui reste encore en deçà des standards internationaux. Autre problème, la sauvegarde des lieux historiques et culturels. Le gouvernement central tente d'élever les normes de respects de ces lieux. Mais les décisions de Pékin ne sont que très peu appliquées par les gouvernements provinciaux et locaux qui se soucient plus de leurs intérêts personnels que de celui de la communauté.

La région autonome du Tibet a reçu 300 touristes étrangers en 1980, 2000 en 1984, 28000 en 1994 et 1,1 million en 2004. Mais les troubles de la fin des années 1980 et, plus récemment, les émeutes de mars 2008 ont freiné le développement touristique de cette région. Selon le gouvernement de la région autonome, le Tibet aurait reçu 3 millions de touristes en 2007, chinois à 90%, grâce à l’ouverture de la ligne Qing–Zang reliant Golmud à Lhasa ( 4561 kilomètres en 48 heures pour 80 euros). Selon les autorités chinoises la région devrait accueillir 6 millions de touristes internationaux en 2010 ce qui devrait rapporter 770 millions USD de recettes. La capitale du Tibet, Lhasa, est devenu un haut lieu  du tourisme qui a reçu 16000 visiteurs en 2006.A lui seul le palais du Potala reçoit 2300 visiteurs par jour. Après les troubles de 2008 la région a été fermée aux touristes et journalistes étrangers du 19 mars au 26 juin 2008.L’économie locale, dont le tourisme était un moteur essentiel, a été gravement affectée par ces mesures. Lhasa a reçu 1350000 touristes en 2008 , soit moitié moins qu’en 2007 et les recettes générées par le tourisme ont baissé de 58,6%.A la fin de février 2009, à l’approche de la nouvelle année tibétaine , les autorités chinoises avaient de nouveau fait annuler tout voyage de touristes dans la région. La venue de touristes étrangers a été de nouveau autorisée à partir du 5 avril 2009 moyennant une autorisation spéciale en plus du visa habituel.La Chine espère toujours attirer trois millions de touristes en 2009 au Tibet après une forte chute de la fréquentation touristique en 2008 due aux émeutes sanglantes du mois de mars. En 2008, 2,2 millions de touristes, chinois et étrangers, s’étaient rendus dans la région himalayenne, loin du record de quatre millions établi en 2007. Le gouvernement régional, qui a déjà baissé les tarifs des hôtels et des liaisons aériennes, prévoit également d'accorder des primes aux tour-opérateurs et de développer les opérations de promotion. Le but "est de restaurer l'image sûre, civilisée et saine du Tibet comme destination touristique", selon Chine Nouvelle.Au début de l’année 2009 les autorités locales avaient débloqué un budget promotionnel de 50 millions de yuans (5,28 millions d'euros) et prévoyaient d'investir 350 millions de yuans en 2009 et 2010 pour améliorer notamment les transports, les panneaux de signalisation et les toilettes.

 

 Documents annexes :

Quelques chiffres sur le Tourisme en Chine
 


Arrivée des visiteurs en Chine , 1978 - 2000

 

 

ARRIVÉE DES VISITEURS 1978-2000

_

Unité : personnes

ANNEE

TOTAL

ETRANGERS

CHINOIS D'OUTRE-MER

HONK-KONG ET MACAO

TAIWAN

_

_

_

_

_

_

1979

4 203 901

362 389

20 910

3 820 602

 ------

1980

5 702 536

529 124

34 413

5 138 999

 ------

1981

7 767 096

675 153

38 856

7 053 087

 ------

1982

7 924 261

764 497

42 745

7 117 019

 ------

1983

9 477 005

872 511

40 352

8 564 142

 ------

1984

12 852 185

1 134 267

47 498

11 670 420

 ------

1985

17 833 097

1 370 462

84 827

16 377 808

 ------

1986

22 819 450

1 482 276

68 133

21 269 041

 ------

1987

26 902 267

1 727 821

87 031

25 087 415

 ------

1988

31 694 804

1 842 206

79 348

29 773 250

437 700

1989

24 501 394

1 460 970

68 556

22 971 868

541 000

1990

27 461 821

1 747 315

91 090

25 623 416

948 000

1991

33 349 757

2 710 103

133 427

30 506 227

946 632

1992

38 114 945

4 006 427

165 077

33 943 441

1 317 770

1993

41 526 945

4 655 857

166 182

36 704 906

1 526 969

1994

43 684 456

5 182 060

115 245

38 387 151

1 390 215

1995

46 386 511

5 886 716

115 818

40 383 977

1 532 309

1996

51 127 516

6 744 334

154 601

44 228 581

1 733 897

1997

57 587 923

7 428 006

99 004

50 060 913

2 117 576

1998

63 478 401

7 107 747

120 704

56 249 950

2 174 602

1999

72 795 594

8 432 296

108 141

64 255 157

2 584 648

2000

83 443 881

10 160 432

75 487

73 207 962

3 108 643

SOURCE : MINISTERE DE LA SECURITE PUBLIQUE

 

 

 


Arrivées des visiteurs étrangers en Chine par nationalités ( 1999 - 2000 )
 

 

Arrivée des visiteurs étrangers en Chine par nationalités , 1999 - 2000

Nationalité

 2000

 1999

Taux de croissance (en % )

TOTAL

10 160 432

8 432 296

20.5

 

 

 

 

JAPON

2 201 528

1 855 197

18.7

COREE

1 344 721

991 979

35.6

RUSSIE

1 080 209

832 995

29.7

U.S.A.

896 180

736 386

21.7

MALAISIE

441 010

372 870

18.3

SINGAPOUR

399 377

352 479

13.3

MONGOLIE

399 110

354 459

12.6

PHILIPPINES

363 852

298 285

22.0

ROYAUME-UNI

283 877

258 894

9.6

THAILANDE

241 074

206 424

16.8

ALLEMAGNE

239 062

217 632

9.8

CANADA

236 556

213 699

10.7

AUSTRALIE

234 102

203 539

15.0

INDONESIE

220 554

182 904

20.6

FRANCE

184 964

155 640

18.8

INDE

120 930

84 203

43.6

VIETNAM

82 244

51 894

58.5

ITALIE

77 840

72 216

7.8

COREE DU NORD

76 385

69 819

9.4

PAYS-BAS

75 978

70 064

8.4

KAZAKHSTAN

67 054

68 704

-2.4

SUEDE

53 570

46 788

14.5

BIRMANIE

40 806

33 263

22.7

PAKISTAN

40 800

32 632

25.0

NOUVELLE ZELANDE

37 595

31 440

19.6

DANEMARK

32 986

30 353

8.7

PORTUGAL

22 796

40 221

-43.3

SOURCE : MINISTERE DE LA SECURITE PUBLIQUE

 

 


Classement des 20 premiers pays émetteurs vers la Chine vers la Chine
 

 

Rang Pays Arrivées* Ratio % Croissance%
1 Japon 220.15 21.7 18.7
2 Corée du sud 134.47 13.3 35.6
3 Russie 108.02 10.7 29.7
4 États-unis 89.62 8.8 21.7
5 Malaisie 44.10 4.4 18.3
6 Singapour 39.94 3.9 13.3
7 Mongolie 39.91 3.9 12.6
8 Philippines 36.39 3.6 22
9 Royaume-Uni 28.39 2.8 9.6
10 Thaïlande 24.11 2.4 16.8
11 Allemagne 23.91 2.4 9.8
12 Canada 23.66 2.3 10.7
13 Australie 23.41 2.3 15
14 Indonésie 22.06 2.2 20.6
15 France 18.50 1.8 18.8
16 Inde 12.09 1.2 43.6
17 Viet Nam 8.22 0.8 58.5
18 Italie 7.78 0.8 7.8
19 Corée du nord 7.64 0.8 9.4
20 Pays-bas 7.60 0.7 8.4
 

* 10000 personnes
 
       

        


Arrivées des visiteurs étrangers en Chine par nationalités et continents
( 1996- 2000 )
 

 

Arrivées des visiteurs étrangers en Chine par nationalités 1996- 2000

 

Unité : personnes

NATIONALITE

1996

1997

1998

1999

2000

TOTAL

4 006 427

7 428 006

7 107 747

8 432 296

10 160 432

_

_

_

_

_

_

JAPON

791 523

1 581 747

1 572 054

1 855 197

2 201 528

COREE

112 403

781 119

632 806

991 979

1 344 721

MONGOLIE

111 876

342 881

364 761

354 459

399 110

INDONESIE

89 623

147 328

104 602

182 904

220 554

MALAISIE

123 311

361 308

300 119

372 870

441 010

PHILIPPINES

137 944

276 656

256 498

298 285

363 852

SINGAPOUR

152 830

316 825

316 434

352 479

399 377

THAILANDE

147 219

168 508

144 332

206 424

241 074

AUTRES

506 099

434 720

447 888

492 724

613 490

ASIE

1 848 018

4 411 092

4 139 494

5 107 321

6 224 716

ROYAUME-UNI

129 839

227 907

242 873

258 894

283 877

FRANCE

116 165

131 286

138 044

155 640

184 964

ALLEMAGNE

121 257

184 712

191 888

217 632

239 062

ITALIE

56 983

65 139

72 538

72 216

77 840

SUISSE

23 614

30 257

28 410

29 913

30 743

SUEDE

21 158

38 506

40 561

46 788

53 570

PAYS-BAS

20 777

52 257

58 946

70 064

75 978

RUSSIE

?

813 681

692 000

832 995

1 080 209

AUTRES

1 030 097

345 128

269 116

313 901

341 110

EUROPE

1 519 890

1 888 873

1 734 376

1 998 043

2 367 353

U.S.A

346 303

616 438

677 311

736 386

896 180

CANADA

93 140

174 092

195 953

213 699

236 556

AUTRES

55 961

76 636

74 643

75 911

84 355

AMERIQUE

495 404

867 166

947 907

1 025 996

1 217 091

AUSTRALIE

75 610

156 840

186 438

203 539

234 102

NOUVELLE ZELANDE

16 162

28 296

30 001

31 440

37 595

AUTRES

13 748

8 305

8 509

8 795

10 681

OCEANIE

105 520

193 441

224 948

243 774

282 378

AFRIQUE

26 740

49 134

48 168

52 101

65 658

AUTRES

10 855

18 300

12 854

5 061

3 236

SOURCE: MINISTERE DE LA SECURITE PUBLIQUE

 

 

 


Les recettes du Tourisme international en Chine , 1978 - 2000
 

 

RECETTES DU TOURISME INTERNATIONAL EN CHINE 1978- 2000

ANNEE

RECETTES DU TOURISME INTERNATIONAL

INDICES

TAUX DE CROISSANCE

_

100 millions de $ U.S

1978 : indice 100

_

1978

2.63

100.00

-----      

1979

4.49

170.90

70.90

1980

6.17

234.60

37.30

1981

7.85

298.60

27.30

1982

8.43

320.70

7.40

1983

9.41

358.00

11.60

1984

11.31

430.30

20.20

1985

12.50

475.50

10.50

1986

15.31

582.30

22.50

1987

18.62

708.10

21.60

1988

22.47

854.60

20.70

1989

18.60

707.70

- 17.20

1990

22.18

843.50

19.20

1991

28.45

1 082.10

28.30

1992

39.47

1 501.30

38.70

1993

46.83

1 781.40

18.70

1994

73.23

2 785.40

------      

1995

87.33

3 321.70

19.25

1996

102.00

3 879.98

16.81

1997

120.74

4 592.67

18.37

1998

126.02

4 793.36

4.37

1999

140.99

5 362.70

11.88

2000

162.24

6 171.17

15.08

_

 

   

 


Recettes du Tourisme international et du Tourisme intérieur ( 2000 )
 

 

RECETTES DU TOURISME INTERNATIONAL ET DU TOURISME INTERIEUR

Rang / Région

Recettes

Taux

Arrivées

Taux

( en millions de $ U.S)

( % )

( millions )

( % )

1.

Beijing

2768.00

10.9

2.8209

11.8

2.

Shanghai

1612.67

18.2

1.8140

9.5

3.

Guangzhou

1505.80

29.1

4.2073

34.4

4.

Shenzhen

1416.69

27.9

3.9762

59.4

5.

Zhuhai

393.95

10.4

0.9743

22.7

6.

Xiamen

299.20

19.6

0.4749

17.9

7.

Hangzhou

292.44

23.4

0.7071

19.5

8.

Xi'an

260.00

15.4

0.6407

14.9

9.

Quanzhou

254.28

5.5

0.4858

13.7

10.

Dalian

234.27

30.1

0.3383

30.0

11.

Tianjin

231.76

10.9

0.3562

11.0

12.

Guilin

227.40

52.3

0.9502

57.0

13.

Fuzhou

221.73

86.6

0.3203

28.3

14.

Nanjing

221.07

10.0

0.4190

10.6

15.

Suzhou

201.36

16.3

0.5667

20.2

16.

Zhongshan

146.92

39.4

0.6185

23.6

17.

Qingdao

142.13

24.2

0.2606

14.3

18.

Chongqing

138.40

42.3

0.2661

43.9

19.

Kunming

137.07

-5.8

0.5202

-5.3

20.

Shantou

117.05

11.3

0.2793

28.7

21.

Shenyang

100.14

4.6

0.1728

0.4


     


 


Place de la Chine dans le Tourisme international ( 1978 - 2000 )

 

 

Place de la Chine dans le Tourisme mondial ( arrivées de touristes internationaux et recettes du tourisme international , 1978-2000

ANNEE

ARRIVEES DES TOURISTES

RANG

RECETTES DU TOURISME INTERNATIONAL

RANG

_

( DIZAINES DE MILLIERS )

_

( 100 millions de $ U.S )

_

1978

71.60

  -

2.63

  -

1979

152.90

  -

4.49

  -

1980

350.00

18

6.17

34

1981

376.70

17

7.85

34

1982

392.40

16

8.43

29

1983

379.10

16

9.41

26

1984

514.10

14

11.31

21

1985

713.30

13

12.50

21

1986

900.10

12

15.31

22

1987

1 076.00

12

18.62

26

1988

1 236.10

10

22.47

26

1989

936.10

12

18.60

27

1990

1 048.40

11

22.18

25

1991

1 246.40

12

28.45

21

1992

1 651.20

9

39.47

17

1993

1 898.20

7

46.83

15

1994

2 107.00

6

73.23

10

1995

2 003.40

8

87.33

10

1996

2 276.50

6

102.00

9

1997

2 377.00

6

120.74

8

1998

2 507.29

6

126.02

7

1999

2 704.66

5

140.99

7

2000

3 122.88

5

162.24

7

( SOURCE : WORLD TOURISM ORGANIZATION )


       
 


Le développement du Tourisme en Chine ( 1995 - 2000 )
 

 

Développement du tourisme

Elément

1995

1996

1997

1998

1999

2000

Nombre total d’agences de voyage

3846

4252

4986

6222

7326

_

Agences de tourisme international

1025

977

991

1312

1256

_

Agences de tourisme national

2821

3275

3995

4910

6070

_

Nombre d’employés des agences de voyage

91592

87555

94829

100448

108830

_

( unité : personnes )

Agences de tourisme international

59935

53093

48881

52290

47153

_

Agences de tourisme national

31657

34462

45948

48158

61677

_

Nombre d’hôtels réservés aux étrangers

3720

4418

5201

5782

7035

_

Nombre de touristes étrangers

 4638,65

 5112,75

 5758,79

 6347,84

 7279,56

 8344,4

( unité : 10 000 personnes )

Étrangers

588,67

674,43

742,8

710,77

843,23

1016

Chinois d’outre-mer

11,58

15,46

9,9

12,07

10,81

7,6

Chinois de Hongkong et de Macao

3885,17

4249,47

4794,33

5407,54

6167,06

7009,9

Chinois de Taiwan

153,23

173,39

211,76

217,46

258,46

310,9

Nombre de touristes étrangers reçus par les trois agences majeures

 162,86

 171,46

 189,68

 167,00

 205,11

_

(unité : 10 000 personnes )

Agence de Tourisme international de Chine

84,65

80,8

88,45

77,45

100,25

_

Agence de Tourisme de Chine

47,74

59,25

66,94

53,79

65,1

_

Agence de Tourisme de la Jeunesse

30,47

31,41

34,29

35,76

39,76

_

Sorties des Chinois enregistrées à la Douane

713,9

758,82

817,54

842,56

923,24

_

( Unité : 10 000 personnes )

Pour raison privée

205,39

241,39

243,96

319,02

426,61

563

Nombre de touristes à l’intérieur de la Chine

62900

63900

64400

69450

 71900

 74445

( Unité : 10 000 personnes )

Revenu du tourisme

Revenu provenant de tourisme international

87,33

102

120,74

126,02

140,99

162

( Unité : 100 millions de $ U.S )

Revenu provenant du tourisme national

1375,7

1638,38

2112,7

2391,18

2831,92

3176

( Unité : 100 millions de yuans )

 


La place du tourisme chinois dans les arrivées et les recettes du tourisme mondial
( 1978-2003 )
 

 

         
  Arrivées de touristes   Recettes touristiques  
Année   Place   Place
  10,000   100 millions $U.S  
1978   71.60       -   2.63       -
1979   152.90       -   4.49       -
1980   350.00     18   6.17     34
1981   376.70     17   7.85     34
1982   392.40     16   8.43     29
1983   379.10     16   9.41     26
1984   514.10     14   11.31     21
1985   713.30     13   12.50     21
1986   900.10     12   15.31     22
1987  1 076.00     12   18.62     26
1988  1 236.10     10   22.47     26
1989   936.10     12   18.60     27
1990  1 048.40     11   22.18     25
1991  1 246.40     12   28.45     21
1992  1 651.20     9   39.47     17
1993  1 898.20     7   46.83     15
1994  2 107.00     6   73.23     10
1995  2 003.40     8   87.33     10
1996  2 276.50     6   102.00     9
1997  2 377.00     6   120.74     8
1998  2 507.29     6   126.02     7
1999  2 704.66     5   140.99     7
2000  3 122.88     5   162.24     7
2001  3 316.67 5   177.92 5
2002  3 680.26   NA   203.85   NA
2003  3 297.05   NA   174.06   NA

                 


Le tourisme international en Chine (1979-2003)
 

 

Année Total Étrangers Chinois d'Outre-mer Hong Kong et Macao Taiwan
1979 4 203 901 362 389 20 910 3 820 602  ------
1980 5 702 536 529 124 34 413 5 138 999  ------
1981 7 767 096 675 153 38 856 7 053 087  ------
1982 7 924 261 764 497 42 745 7 117 019  ------
1983 9 477 005 872 511 40 352 8 564 142  ------
1984 12 852 185 1 134 267 47 498 11 670 420  ------
1985 17 833 097 1 370 462 84 827 16 377 808  ------
1986 22 819 450 1 482 276 68 133 21 269 041  ------
1987 26 902 267 1 727 821 87 031 25 087 415  ------
1988 31 694 804 1 842 206 79 348 29 773 250 437 700
1989 24 501 394 1 460 970 68 556 22 971 868 541 000
1990 27 461 821 1 747 315 91 090 25 623 416 948 000
1991 33 349 757 2 710 103 133 427 30 506 227 946 632
1992 38 114 945 4 006 427 165 077 33 943 441 1 317 770
1993 41 526 945 4 655 857 166 182 36 704 906 1 526 969
1994 43 684 456 5 182 060 115 245 38 387 151 1 390 215
1995 46 386 511 5 886 716 115 818 40 383 977 1 532 309
1996 51 127 516 6 744 334 154 601 44 228 581 1 733 897
1997 57 587 923 7 428 006 99 004 50 060 913 2 117 576
1998 63 478 401 7 107 747 120 704 56 249 950 2 174 602
1999 72 795 594 8 432 296 108 141 64 255 157 2 584 648
2000 83 443 881 10 160 432 75 487 73 207 962 3 108 643
2001 89 012 924 11 226 384 -------- 77 786 540 3 441 961
2002 97 908 252 13 439 497 -------- 80 808 190 3 660 565
2003 91 662 100 13 402 900 -------- 77 527 300 2 731 900
SOURCE : MINISTRY  OF  PUBLIC  SECURITY

 


Le tourisme international en Chine (1999-2004)
 

 

  1999 2000 2001 2002 2003 2004
Agences  
Nombre total d'agences de voyages 7326 8993 10532 11552 13361  -
Agences de voyages internationales 1256 1268 1310 1349 1364  -
Agences de voyages nationales 6070 7725 9222 10203 11997  -
Nombre d'employés dans le secteur du tourisme 108830 164336 192408 229147 249802  -
Agences ( personnel )  
Agences internationales de voyages 47153 68093 72801 89128 100742
Agences de voyages nationales 61677 96243 119607 140019 149060  _
Nombre total d'hôtels touristiques 7035 10481 7358 8880 9751  _
Nombre total de touristes internationaux 7279.56 8344.39 8901.29 9790.83 9166.21 10903.82
Arrivées en Chine
( unité : 10000 )
 
Étrangers 843.23 1016.04 1122.64 1343.95 1140.29 1693.25
Chinois d'Outre-mer 10.81 7.55  _ _  _  _
Compatriotes de Hong Kong et Macao 6167.06 7009.93 7434.45 8080.82 7752.73 8842.05
Compatriotes de Taiwan 258.46 310.86 344.20 366.06 273.19 368.52
Nuitées touristiques
(unité: 10000 )
2704.66 3123.60 3316.67 3680.26 3297.05 4176.14
Recettes touristiques   
Recettes du tourisme international 140.99 162.24 177.92 203.85 174.06 257.39
(unité : 100 millions de US$ )            

  


Le tourisme en Chine en 2005-2006
 

 

  Unité 2006 2005 Croissance
( en %)
Arrivées de visiteurs en 10,000 12,494.21 12,029.23 3.87
Étrangers en 10,000 2,221.03 2,025.51 9.65
Hong Kong en 10,000 7,390.97 7,019.38 5.29
Macao en 10,000 2,440.87 2,573.41 -5.15
Taiwan en 10,000 441.35 410.92 7.40
Touristes en 10,000 nc 4,680.90 tbc
Recettes du tourisme international 100 Million US $ nc 292.96 nc
Visiteurs nationaux 100 Million nc 12.12 nc
Recettes du tourisme intérieur 100 Million RMB nc 5,286.00 nc
Total des recettes du tourisme 100 Million RMB tbc 7,686.00 nc

 


Les recettes du tourisme international ( 1978-2005 )
 

 

Année Recettes touristiques Indices Croissance
  (100 Million US$) 1978 = 100 (%)
1978 2.63 100.00 NA
1979 4.49 170.90 70.90
1980 6.17 234.60 37.30
1981 7.85 298.60 27.30
1982 8.43 320.70 7.40
1983 9.41 358.00 11.60
1984 11.31 430.30 20.20
1985 12.50 475.50 10.50
1986 15.31 582.30 22.50
1987 18.62 708.10 21.60
1988 22.47 854.60 20.70
1989 18.60 707.70 -17.20
1990 22.18 843.50 19.20
1991 28.45 1,082.10 28.30
1992 39.47 1,501.30 38.70
1993 46.83 1,781.40 18.70
1994 73.23 2,785.40 NA
1995 87.33 3,321.70 19.25
1996 102.00 3,879.98 16.81
1997 120.74 4 592.67 18.37
1998 126.02 4,793.36 4.37
1999 140.99 5,362.70 11.88
2000 162.24 6,171.17 15.08
2001 177.92 6,767.59 9.67
2002 203.85 7,750.95 14.60
2003 174.06 6,618.25 -14.61
2004 257.38 9,786.31 47.87
2005 292.96 11,138.77 13.82

 


Arrivées des visiteurs par mode de transport ( janvier-décembre 2006)
 

 

      Mode de Transport
  Total croissance(%) Mer Air Rail Route à pieds
TOTAL 124,942,096 3.87 5,484,092 16,499,859 1,660,613 33,540,435 67,757,097
Hong Kong 73,909,666 5.29 2,041,672 1,480,272 847,45 28,716,102 40,824,170
Macao 24,408,694 -5.15 75,757 43,807 2,189 1,087,775 23,199,166
Taiwan 4,413,470 7.40 779,709 1,990,884 34,993 628,555 979,329
Étrangers 22,210,226 9.65 2,586,954 12,984,896 775,981 3,108,003 2,754,432
 
Par nationalité
Asie 13,595,959 8.71 1,567,889 8,546,312 300,05 1,266,547 1,915,161
Japon 3,745,881 10.50 249,763 2,908,521 61,608 194,197 331,792
Corée 3,923,986 10.68 573,588 3,003,197 25,94 106,275 214,986
Corée du Nord 110,095 -12.48 28,229 25,126 16,491 35,704 4,545
Mongolie 631,184 -1.68 549 46,977 74,118 491,758 17,782
Philippines 704,167 7.67 340,918 118,184 7,655 31,972 205,438
Thailande 591,956 0.97 27,372 408,891 3,974 50,064 101,655
Singapour 827,883 9.53 34,476 564,027 11,93 60,402 157,048
Indonésie 433,028 14.67 61,533 193,7 11,703 54,697 111,395
Malaisie 910,458 1.20 38,052 587,647 11,492 60,563 212,704
Pakistan 86,629 3.36 2,951 45,168 1,125 8,471 28,914
Inde 405,091 13.64 80,55 149,914 15,707 32,512 126,408
Népal 28,754 -0.90 613 9,404 307 6,409 12,021
Sri Lanka 24,344 3.76 7,333 13,834 465 649 2,063
Kazakhstan 270,417 44.88 149 48,018 34,546 79,787 107,917
Kyrgyztan 37,819 0.94 40 16,752 240 13,846 6,941
Autres 864,267 6.32 121,773 406,952 22,749 39,241 273,552
Amérique 2,405,829 12.12 177,816 1,587,391 83,802 231,916 324,904
États-unis 1,,710,292 9.95 128,016 1,187,278 48,852 155,221 190,925
Canada 499,651 16.26 33,032 287,743 21,604 56,788 100,484
Mexique 38,054 21.57 2,705 25,636 3,295 2,,924 3,494
Autres 157,832 22.14 14,063 86,734 10,051 16,983 30,001
Europe 5,271,842 10.18 784,945 2,318,447 337,564 1,524,159 306,727
Royaume-Uni 552,576 10.60 55,407 338,062 26,391 45,834 86,882
Allemagne 500,567 10.05 38,56 395,704 12,745 20,879 32,679
France 402,174 8.12 23,322 301,106 15,011 22,08 40,655
Italie 195,33 10.36 18,715 140,259 7,712 12,223 16,421
Russie 2,405,063 8.15 485,746 280,626 235,54 1,376,513 26,638
Suisse 57,875 12.63 3,723 42,399 2,686 3,497 5,57
Suède 129,607 17.55 6,053 106,902 4,538 3,975 8,139
Pays-Bas 167,846 15.10 10,041 119,802 9,879 10,6 17,524
Norvège 49,058 8.71 2,241 41,293 1,465 1,336 2,723
Autriche 61,498 14.24 2,513 51,665 1,378 2,06 3,882
Belgique 57,289 13.42 3,052 44,61 2,076 2,879 4,672
Espagne 129,252 12.63 4,208 107,408 4,174 5,263 8,199
Portugal 44,493 1.63 1,606 13,565 582 994 27,746
Autres 519,214 17.44 129,758 335,046 13,387 16,026 24,997
Océanie 638,553 11.33 44,063 362,309 27,21 58,935 146,036
Australie 538,068 11.41 33,654 312,466 22,124 47,704 122,12
Nouvelle-Zélande 82,316 5.04 5,156 43,828 4,429 9,278 19,625
Autres 18,169 48.37 5,253 6,015 657 1,953 4,291
Afrique 293,79 23.42 11,658 169,07 27,273 25,805 59,984
Autres 4,293 -34.12 583 1,367 82 641 1,62
SOURCE: EXIT-ENTRY ADMINISTRATION BUREAU, MINISTRY OF PUBLIC SECURITY

 

 


Les touristes en Chine par localité ( 2008 )
 

 
  Arrivées Croissance (%) Etrangers Hong Kong Macao Taiwan
Total 75 007 496    2.59 42 753 133    20 689 361    2 704 624    8 860 378   
Beijing 3 790 378    -12.96 3 357 173     280 894     12 869     139 442   
Tianjin 1 220 392    18.22 1 130 037     35 787     5 119     49 449   
Hebei  750 182    -8.25  670 210     29 539     11 342     39 091   
Shanxi  939 260    27.29  579 354     149 291     79 623     130 992   
Mongolie intérieure 1 549 328    3.67 1 532 302     8 661     3 151     5 214   
Liaoning 2 418 707    20.88 2 072 737     152 689     30 938     162 343   
Jilin  617 302    13.56  524 624     53 886     2 993     35 799   
Heilongjiang 2 006 116    41.86 1 933 370     31 663     1 593     39 490   
Shanghai 5 264 727    1.23 4 416 223     363 247     15 575     469 682   
Jiangsu 5 443 022    6.20 3 961 095     497 464     54 728     929 735   
Zhejiang 5 396 682    5.57 3 661 293     700 548     120 006     914 835   
Anhui 1 320 947    24.11  908 195     135 612     29 332     247 808   
Fujian 2 931 908    9.10  986 440     894 813     65 894     984 761   
Jiangxi  802 052    20.67  308 321     257 874     110 753     125 104   
Shandong 2 536 651    1.61 2 064 275     223 285     37 855     211 236   
Henan 1 043 580    18.47  679 122     148 309     54 408     161 741   
Hubei 1 187 549    -9.91  926 625     130 352     22 279     108 293   
Hunan 1 110 221    -7.92  710 983     160 365     74 615     164 258   
Guangdong 25 679 721    4.35 6 088 231    15 194 066    1 720 324    2 677 100   
Guangxi 2 010 225    -2.19 1 200 138     352 383     37 376     420 328   
Hainan  706 492    -6.19  530 762     108 209     10 576     56 945   
Chongqing  871 907    14.47  742 792     73 139     1 649     54 327   
Sichuan  699 525    -59.06  477 740     106 340     19 905     95 540   
Guizhou  395 359    -8.06  182 231    </