GÉOTOURISME

Le site de la Géographie touristique en France et dans le Monde

Le Tourisme en France

  Le Tourisme dans le Monde

 La bibliographie

Le dictionnaire

 

Les lexiques

Les annales

Les cours en ligne

Le référentiel  

L'examen

La méthodologie

La vie scolaire

Le sujet de la session 2015  


 
Dicotour
 

A

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
 

 Plan du site
 Index
 Dictionnaire
 Lexiques
 Méthodologie
 Thèmes
 Destinations
 Référentiels
  Bibliographies

  "Dicotour"
Les mots de la Géographie du Tourisme

 


Accessibilité   :

C'est la possibilité plus ou moins aisée d'atteindre un point de l'espace à partir d'une origine donnée. L'accessibilité évalue ou mesure cette facilité d'accès. C'est aussi , en droit de l'Urbanisme, une des qualités qui caractérise la localisation d'un terrain. L'accessibilité se mesure alors à la quantité d'emplois, de population résidante et de services urbains accessibles  en un temps donné à partir de ce terrain. L'amélioration des infrastructures de transport reliant un quartier au reste de la ville   en améliore l'accessibilité et accroît de ce fait sa valeur foncière par rapport à celles d'autres quartiers moins bien desservis .
 


Accueil Paysan :

Association créée en 1987. Elle regroupe 360 adhérents dans toute la France. Les agriculteurs -paysans privilégient l'authenticité  du Monde rural et proposent des formules d'hébergement diversifiées : Gîte-paysan, Chambre paysanne , Table paysanne, Auberge paysanne, Relais paysan, Camping paysan, Accueil d'enfants  et activités équestres. Une fédération nationale  regroupe les adhérents répartis sur 66 départements. Elle est représentée dans 7 pays étrangers .
 

Accueil Paysan
La charte Accueil Paysan


Acculturation :

C'est un phénomène de contact et d'interpénétration entre civilisations différentes. Selon l'ancienneté, l'ampleur et les caractéristiques du phénomène touristique, l'acculturation peut s'exprimer  en termes mesurés  (adaptation, intégration, syncrétisme) ou virulente  (agression, annexion).

Acculturation
Acculturation


Acteur :

"Personne qui prend une part active, joue un rôle important " (Définition du " Robert ") . Dans le cadre du développement touristique les acteurs, personnes ou groupes organisés, sont ceux qui entreprennent des actions à l'échelle d'un territoire local.
 


Action structurelle :

C'est une action menée dans le cadre de la politique structurelle. L'aide structurelle de l'Union européenne vise principalement à aider les régions en difficulté .




Activité motrice :

Activité principale qui motive le choix du lieu de séjour .


 

Activité de services :

Ce sont des activités classées dans le secteur tertiaire et destinées au services des entreprises et de la population .

 


Affermage :

C'est un type de délégation de service public. Il permet à une personne publique de confier par contrat la gestion d'un service public à un tiers, qui l'exploite à ses risques et profits. Ce mode de gestion repose sur le même principe que la concession à l'exception du fait que l'investissement initial n'est pas à la charge du fermier. Le fermier exploite l'équipement et peut être amené à reverser une redevance à la collectivité. Cette redevance, perçue sur les usagers, permet à la collectivité de rembourser les annuités et les intérêts des emprunts contractés pour rembourser l'ouvrage. L'affermage se différencie de la concession par deux éléments : -le fermier ne construit pas lui-même les installations du service, mais ses installations lui sont remises par l'autorité concédante, - le fermier ne conserve pas la totalité des sommes versées par les usagers. Il prélève sur ces sommes une redevance fixe qu'il verse en contrepartie de la mise à la disposition des ouvrages à la collectivité.

Affermage
Affermage (Wikipedia, l’encyclopédie libre)

 

Agence de réceptif :

C'est une entreprise commerciale qui sélectionne, représente et assemble des prestations de services de sa région d'accueil, qu'elle met en marché par l'intermédiaire de producteurs  et d'agences distributrices. Elle assure leur représentation auprès des consommateurs auxquels elle fournit une assistance et garantit la continuité des services pendant leur voyage ou leur séjour dans le pays de destination .

 


Agence de voyages :

Une entreprise commerciale qui offre la vente des prestations de services et des produits de voyages, de séjours, de croisières et de loisirs. En France la législation étend cette appellation de manière générique aux agences de tourisme, aux organisateurs de voyages et de séjours et aux agences de voyages distributrices .



Le métier de chef d’agence de voyages
Loi n°96-026/ Régissant les professions d’organisateurs de voyages et de séjours.



Agrément :

C'est une homologation d'activités professionnelles permettant à une association d'organiser et de vendre des voyages ou des séjours. C'est aussi l'autorisation de vente et d'émission de billets accordée par un transporteur à une agence de voyages.

 


Agritourisme : ( cf. Tourisme rural)

Le terme désigne les activités d'accueil, d'hébergement, de restauration et de loisirs dont le siège est une exploitation agricole .

L’agritourisme

Le tourisme rural en France
Quel avenir pour l’hébergement touristique rural ?

Tourisme rural.Perceptions du territoire rural et cadrage


 
Aire Naturelle de Camping :

Terrain de camping situé en milieu rural dont la durée fonctionnement dans l'année est limitée par arrêté préfectoral l'autorisant à fonctionner. Sa capacité maximale est de 25 abris de camping pour une superficie d'un hectare. Normes d'équipement réduites.


 

Alizé  :

Ce sont des vents réguliers qui soufflent durant toute l’année des hautes pressions subtropicales vers les basses pressions équatoriales et convergent donc vers l’équateur. En fait ils n’affectent guère que l’est des océans, puisque les anticyclones sub-tropicaux qui les dirigent vers l’équateur n’existent que dans ces zones .Soumis à l’action de la rotation de la terre, ils sont déviés vers la droite dans l’hémisphère nord et vers la gauche dans l’hémisphère sud  (Loi de Ferrel). Aussi l’alizé boréal a-t-il une direction nord-est/ sud-ouest et l’alizé austral une direction sud-est/nord-ouest, l’un et l’autre ayant une incidence, par rapport à l’équateur, variable selon les saisons. Les alizés s’élèvent à environ 3000 mètres .Au dessus on trouve des hautes pressions équatoriales et des pressions plus faibles vers les tropiques, d’où la formation de contre-alizés qui soufflent en sens contraire. La régularité des alizés était très appréciée au temps de la marine à voile car elle assurait aux voiliers un voyage relativement sur le long des routes occidentales en particulier celles qui conduisaient d’Europe et d’Afrique vers l’Amérique .C’est l’astronome Edmund Halley, qui en se servant des observations faites par des marins durant des dizaines d’années, dressa, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, la première carte des vents qui traite des alizés de façon scientifique . 

Cours de météorologie tropicale
Alizé

 

Alpage :

 

Pâturage naturel ou non issu du déboisement, situé en altitude et dans lequel on conduit les troupeaux pour la saison d'estive .

 

 


Alpinisme :

 

Les termes "alpinisme " et "alpiniste " apparaissent dans la seconde moitié du XIXe siècle (supplément de Littré en 1877 et Larousse en 1888 ). Ascension en montagne ou haute- montagne se pratiquant soit sur la neige, la glace ou les rochers, et nécessitant un équipement précis (crampons, cordes, piolets, etc ... ), avec, en général, l'encadrement d'un guide. Pendant quelques décennies ce terme côtoie celui de "   pyrénéisme " inventé par H. Béraldi en 1911-1917. Mais ce dernier terme n’est pas sorti de cercles limités et il tombera vite en désuétude .

 

Alpinisme ( Site officiel de la FFME )
Un historique de l’Alpinisme de 1492 à 1914


 

Aménagement :

 

Le terme désigne l'ensemble des marques de l'activité humaine. Dans un sens plus restrictif il peut aussi désigner des actions réfléchies, concertées et décidées par l'autorité publique .

 

 

 

Aménagement foncier :

 

Ce terme désigne un ensemble d'opérations consistant simultanément à équiper les terrains ( et en particulier à les viabiliser) et à en restructurer le parcellaire afin de permettre une nouvelle utilisation du sol. L'aménagement foncier peut être impulsé directement par un grand propriétaire ou par accord entre petits propriétaires voisins. Dans la plupart des cas il nécessite l'intervention d'un intermédiaire spécialisé, l'aménageur ou lotisseur .

 

 

Aménageur :

 

Acteur de l'immobilier, de statut public ou privé, dont la fonction est d'acheter des terrains non aménagés à urbaniser ou à ré-urbaniser, d'en restructurer le parcellaire et d'en réaliser les équipements, en particulier la viabilisation, après négociation avec la collectivité publique, pour les revendre comme terrain à bâtir. En France, il est rare que les collectivités publiques aménagent directement les nouveaux espaces urbanisés. Elles passent le plus souvent par des établissements publics ou des sociétés d'économie mixte. Il existe par ailleurs un " syndicat national des aménageurs lotisseurs " (SNAL) qui regroupe les principaux lotisseurs et aménageurs privés mais qui ne produisent tous ensemble que la moitié des lots de terrains à bâtir.

 

 

Amplitude thermique annuelle :

C’est la différence algébrique entre la valeur de la température du mois le plus chaud  et celle du mois le plus froid .La valeur obtenue est liée à deux facteurs : la latitude et la continentalité .L’amplitude thermique annuelle est très faible en zone  équatoriale et croît avec la latitude car l’inégalité des jours et des nuits suivant les saisons  et les écarts saisonniers du rayonnement solaire  augmentent vers les pôles et avec la continentalité , les régions les plus proches des océans  ont une amplitude annuelle inférieure à celles situées au cœur des continents .

 


A.N.E.M (Association Nationale des Élus de la Montagne):

 

fondée au lendemain de la promulgation de la loi Montagne pour soutenir les intérêts des territoires de haute et moyenne montagne .Sa principale mission vise à donner aux collectivités des moyens d'action renforcés pour défendre les enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la montagne. La loi reconnaît une spécificité montagne, un droit à la différence et la nécessité d'adapter des dispositions générales aux particularités de 25% du territoire français. L'Association Nationale des Elus de la Montagne regroupe aujourd'hui plus de 4000 communes, 42 conseils généraux, 12 conseils régionaux, 240 parlementaires (députés et sénateurs). Le nombre et la qualité des adhérents lui conférant une légitimité incontestable, l'association est reconnue par le gouvernement comme un interlocuteur qualifié sur toutes les questions relatives à la montagne ou l'aménagement de son territoire. Elle participe ainsi à la définition des politiques nationales.

 

Lors de sa constitution, elle s'est fixée une triple mission : faire connaître la spécificité et l'identité de la montagne et, d'une façon plus générale, défendre la cause de la montagne au sein de la collectivité nationale et de l'Union européenne ; apporter un appui aux collectivités de montagne dans l'exercice de leurs missions et renforcer structurellement leur capacité d'action ; offrir un lieu de débat et d'échange sur les grandes problématiques de développement, d'aménagement et de protection de la montagne. L'Association vise à promouvoir le développement équilibré et durable de chacun des six massifs français (Vosges, Jura, Alpes, Massif central, Pyrénées, Corse) pour que ces territoires puissent pleinement assurer leur triple fonction productive, récréative et environnementale.

 

Ces objectifs sont de: renforcer les moyens financiers des collectivités de montagne pour tenir compte de la faiblesse de leurs ressources propres et de l'importance des charges liées à leur situation; mettre en œuvre une politique d'aménagement du territoire renforcé pour la montagne avec soutien à l'investissement, rattrapage en matière d'infrastructures, notamment de transport ; préparer la nouvelle génération des fonds structurels européens (2007-2013) ; redonner aux collectivités un véritable pouvoir de décision sur la gestion de leur territoire dans un esprit de décentralisation et de responsabilisation ; donner aux régions de montagne un niveau de service comparable à celui des autres ; renforcer la capacité d'intervention des communes par la coopération; rénover l'hébergement touristique et l'aménagement des stations. L'ANEM est structurée au niveau de chacun des six massifs et de chaque département de montagne. Son action est relayée dans les deux assemblées parlementaires par des groupes d'études pour le développement de la montagne, regroupant toutes les sensibilités politiques.
 



Association nationale des élus de montagne ( ANEM)
 


 

Annulation :

 

Suppression d' une prestation ou de son bénéfice par le prestataire ou abandon de cette prestation par le bénéficiaire.

 


 

Anticyclone :

 

C'est une zone à l'intérieur de laquelle la pression atmosphérique est supérieure à 1013 Mb ou 1013 HPa. Les anticyclones, épais de plusieurs kilomètres , ont pour origine une forte subsidence. Ils sont dits " dynamiques". Les anticyclones (dits " pelliculaires"), épais de 1 à 2 kilomètres, trouvent leur origine dans le refroidissement atmosphérique au contact du sol. Ils sont dits aussi " thermiques". Leur sens de rotation est lié à la force de Coriolis: ils tournent dans le sens horaire dans l'hémisphère nord et dans le sens anti-horaire dans l'hémisphère sud.Les anticyclones apportent généralement du beau temps et des ciels clairs car le mouvement vertical de l'air s’y effectue vers le bas (subsidence ).


Anticyclone ( Wikipedia, l’encyclopédie libre )
Anticyclone thermique ( Météo France)
Anticyclone

 


 

Anthropisation :

 

Le terme désigne les différentes marques laissées par les sociétés humaines sur la Planète : Agriculture, urbanisation, infrastructures de transport, etc... Le terme peut aussi désigner plus spécifiquement l'ensemble des processus de dégradation du relief et des sols du à l'action humaine.

 

 


Appellation ( termes synonymes : Marque - Label ) :

 

Elle peut s'appliquer à tous les produits . Elle est définie par : - un lieu géographique, -un mode de fabrication ou de production, - un savoir-faire traditionnel. C'est une propriété collective au sens où " tout producteur ayant un produit répondant aux normes d'une appellation d'origine peut en bénéficier" .la responsabilité du contrôle incombe à l'organisation professionnelle responsable de l'appellation .Les appellations sont déposées à l'Institut National de la propriété industrielle et commerciale ).L'appellation permet de conforter une stratégie d'entreprise ou de territoire .C'est un moyen de se faire connaître par les consommateurs, de conquérir et de fidéliser une clientèle .

 

 

Aridité :

C’est un phénomène de dégradation climatique et non un climat en soi. L’aridité résulte de l’association de précipitations faibles (moins de 250mm) et d’une évaporation puissante (plus de 2000 mm), elle-même liée à la persistance de températures élevées  (30 à 50 °C) et à la fréquence de vents. Il existe de nombreux degrés dans l’aridité allant de l’aridité humide à l’aride sensu stricto. L’aridité étant une dégradation, le désert et le climat désertique en sont les résultantes. Un rythme annuel de précipitations faible et irrégulier est un corrélat de l’aridité .En milieu aride les formes de terrain portent la trace d’une action brutale des agents atmosphériques renforcée par la raréfaction de la couverture végétale. La météorisation y est intense et les phénomènes cryoclastiques, haloclastiques et thermoclastiques, auxquels s’ajoute l’action des agents éoliens, modèlent le paysage. Il en résulte une forte usure (ou corrasion) des matériaux dont l’intensité varie suivant leur degré de résistance.L’aridité est globalement défavorable à la diversité floristique et faunistique bien que les plantes et les animaux aient généralement développé diverses parades leur permettant de s’adapter à la brutalité des conditions climatiques ambiantes .

Aride ( Aridité )
Aridité
Les environnements arides

 


Association de Tourisme :

 

Une association sans but lucratif (loi de 1901) titulaire d'un agrément du ministère chargé du Tourisme l'autorisant à organiser  et/ou à vendre des voyages et des séjours , exclusivement pour ses adhérents et en respectant un ensemble d'obligations et de limites d'activités déterminés par la loi en vigueur .

 

 


Auberge de campagne :

 

Auberge gérée par des personnes ou associations dont la majorité des membres ont une activité professionnelle dans le monde rural. Elle peut ou non comporter des chambres (circulaire D.A.R.5. G 74 -5076 du 11 octobre 1974 ).

 

 


Auberge de Jeunesse :

 

Elles ont été crées en 1907 et rassemblent aujourd’hui 6000 structures d’accueil dans 60 pays et assurent 31 millions de nuitées .3,8 millions de personnes adhèrent à cette association. En France les auberges sont au nombre de 220 et elles offrent une capacité d’accueil de 17000 lits. Elles sont principalement situées dans les villes mais 28 "  auberges vertes " proposent un hébergement rural aux amateurs de randonnée .Les auberges de Jeunesse sont classées de 1 à 4 sapins .

 

 

FUAJ
Auberge de Jeunesse (Wikipedia, l’encyclopédie libre)


 

Auberge rurale :

 

Établissement hôtelier situé en espace rural, n'ayant pas la capacité d'accueil suffisante ou les caractéristiques nécessaires pour être classé "de tourisme", mais possédant un restaurant et adhérant à une charte de qualité.

 

 


Auto-caravane : ( cf . - Caravane ) :

 

Elle répond à la même définition que celle donnée pour " Caravane "  , mais sa grande dimension la rend tractable hors gabarit routier et elle stationne sur des terrains autorisés (arrêté du 30 juin 1992).

 

 


Autocariste :

 

Entreprise de transport routier exploitant des autocars. Elle peut aussi produire des voyages et des excursions qu'elle peut organiser à la demande ou produire et vendre elle-même  ou par l'intermédiaire de distributeurs . 

 


 

Automoteur :

 

Comme le terme l'indique il s'agit d'un bateau qui " marche tout seul ", c'est à dire qui n'est ni poussé ni tracté par halage ou touage. Il peut s'agir d'un chaland (de 40 à 120 mètres), d'une péniche Freycinet ( 38,50 mètres sur 5,05 ) ou d'une barge ( jusqu'à 76,50 mètres ) .

 

 

 

Avant Côte :

 

C'est l'étendue de terrains toujours submergée qui borde le littoral et dont les particularités climatiques (eaux côtières), écologiques (peuplement animal et couverture végétale) et géomorphologiques (formes de terrain), ainsi que l'utilisation humaine, sont directement influencées par la proximité de la Mer. Ce terme couvre l'ensemble des zones situées en territoires toujours immergés, en avant de la côte, quelle que soit la côte . Il y a des avant- côtes rocheuses, des avant- côtes vaseuses, des avant- côtes sableuses .

 

 

 

Avant Plage :

 

Partie de terrain situé sur l'avant-côte, dans le prolongement d'une plage. L'avant- plage est généralement une rampe sédimentaire constituée de matériaux dont les caractéristiques morphologiques sont en continuité avec celles des matériaux constituant la plage. Ces matériaux sont disposés en pente. Cette dernière présentant un profil cohérent avec celui de la plage. Le terme s'applique à la zone qui est toujours couverte par l'eau, qui n'émerge jamais . L'avant-plage ne déborde pas sur l'estran , mais elle constitue avec lui et avec la dune, qui borde la plage, un ensemble  ou système solidaire et cohérent .
 

Plage ( Wikipedia, l’encyclopédie libre )


 

Avant-port :

 

C'est un espace plus ou moins complètement protégé (naturellement ou artificiellement) contre l'agitation de la Mer, mais impropre à l'accostage, dans lequel les navires peuvent entrer et se mettre à l'abri même quand les conditions de marée ou d'encombrement ne leur permettent pas de venir à quai .

 


 

Azurisation :

Le terme est synonyme de "Baléarisation" et de "Marbellisation" . Il caractérise une occupation quasi-continue de l'espace littoral par des infrastructures à usage touristique et/ou résidentiel. L'emploi de ce terme (tiré de la situation actuelle de la Côte d'Azur ) sous-entend un jugement défavorable sur ce type d'occupation et sur la dégradation des milieux naturels qu'elle génère inéluctablement.

 

 

 

Cliquez la lettre recherchée

 

 
 

 

 

Page  en plein écran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fenêtre  ) 

 

 


 

Accueil  |  Pourquoi un site ?  |  Le Tourisme en France  |  Le Tourisme dans le Monde | Le dictionnaire du Tourisme | La bibliographie | L'examen


 


 
 
Cette page a été mise à jour le 13/08/15

 

Copyright © 2007 by KEROURIO