GÉOTOURISME

Le site de la Géographie touristique en France et dans le Monde

Le Tourisme en France

  Le Tourisme dans le Monde

 La bibliographie

Le dictionnaire

 

Les lexiques

Les annales

Les cours en ligne

Le référentiel  

L'examen

La méthodologie

La vie scolaire

Le sujet de la session 2015  

 
Dicotour
 

D

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
 

 Plan du site
 Index
 Dictionnaire
 Lexiques
 Méthodologie
 Thèmes
 Destinations
 Référentiel
  Bibliographies

  "Dicotour"
Les mots de la Géographie du Tourisme

 

 

D.A.T.A.R : Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale devenue D.I.A.C.T.

Cet organisme a été créé en février 1963.Il est chargé de piloter le dialogue en matière de contrat de plan .La DATAR a changé d'appellation et elle est devenue une délégation interministérielle à l'aménagement et à la compétitivité des territoires ( D.I.A.C.T ) et ses missions ont été élargies  principalement pour faire face à l'accompagnement des mutations économiques qui déstabilisent certains bassins d'activité. Le décret définit les missions de la délégation interministérielle à l'aménagement et à la compétitivité des territoires qui est placée sous l'autorité du Premier ministre:
-aider les acteurs les plus dynamiques à développer leurs atouts et leurs complémentarités, améliorer leur organisation collective et renforcer leurs stratégies de développement économique et d'innovation; -mettre en œuvre une politique active de cohésion au profit des territoires qui souffrent de handicaps ou qui se trouvent confrontés à des situations de crise économique et industrielle; -développer les partenariats et les synergies avec les acteurs de l'aménagement du territoire : collectivités territoriales au premier chef, entreprises, associations, en utilisant la voie contractuelle et l'incitation.
 

Délégation interministérielle à l'aménagement et à la compétitivité des territoires
http://www.diact.gouv.fr/Datar_Site/datar_framedef.nsf/webmaster/home_framedef_vf?OpenDocument

Le portail de l’observatoire des territoires
http://www.territoires.gouv.fr/




D.D.E : Direction départementale de l’Équipement


 

Débit :

C’est la quantité d’eau écoulée en un point d’un cours d’eau ou d’un fleuve  pendant un temps donné. Elle est exprimée en m3/s. Il s’agit souvent d’un débit moyen calculé sur une durée de plusieurs années. On distingue le débit brut  ( m3/s ) et le débit spécifique ( l/s/km2 ).


 

Décentralisation :

Elle consiste à transférer les compétences de l'État aux collectivités territoriales élues, ainsi que les moyens financiers, fiscaux et administratifs correspondants. Cette relative autonomie permet aujourd’hui de traiter la diversité des situations locales afin d’y apporter des réponses adaptées. Ainsi dans le domaine de l’enseignement, le département, et non le ministère de l’Éducation nationale, décide et assure la construction ou la réparation des collèges nécessaires sur son territoire. Il peut même en devenir propriétaire avec la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales. Il ne faut pas confondre la décentralisation avec la déconcentration. Celle-ci consiste aussi en une délégation de compétences à des agents ou organismes locaux, mais ces derniers relèvent de l’administration d’État. A la différence de la décentralisation, ils sont soumis à son autorité et ne dispose d’aucune autonomie.

La Décentralisation ( 1982-2004) ( Vie publique.fr)
http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/decentralisation/index/ 

La réforme de la décentralisation ( La documentation française)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/reforme-decentralisation/index.shtml

Qu'est-ce que la décentralisation?
http://www.ciesin.columbia.edu/decentralization/French/General/Qu'est-ce%20que.html

 

Déconcentration :

Il s'agit d'une délégation / transfert de pouvoir de l'administration centrale de l'État vers ses services implantés sur le territoire ( Ces services seront dits déconcentrés ou extérieurs). Le pouvoir de décision est ainsi délégué au niveau des autorités administratives (corps préfectoral et services extérieurs des ministères ), au niveau de l'arrondissement, du département ou de la région. Elles sont soumises à la double tutelle de leur administration centrale et des préfets .




Découverte du Milieu :

Découverte d'une région sous tous ses aspects ( humains , économiques et culturels ) .




Deltaplane :

Activité sportive, utilisant un planeur léger, conformément à la définition de la fédération sportive concernée et à la réglementation en vigueur.




Demande d'information :

Opération par laquelle on consulte un support de documentation en agence de voyage ou en office de tourisme pour obtenir des renseignements divers.




Demi-journée :

Période de calcul équivalente à 6 heures maximum (soit le matin, soit l'après-midi) et utilisée, le plus souvent, pour les locations de matériels de loisirs.




Demi-pension :

Modified American Plan . Formule de séjour hôtelier comprenant la mise à disposition d'une chambre ou d'un appartement, la fourniture du petit déjeuner continental et d'un autre repas.


 

Département :

L'institution départementale date de 1790 . Le département est une collectivité locale décentralisée dirigée par le conseil général, élu au suffrage universel direct pour six ans, ainsi qu'une circonscription administrative de l'État, lequel est représenté par le préfet. Les élections cantonales ont lieu tous les trois ans et renouvellent la moitié de l'assemblée départementale afin de permettre sa continuité. La France en compte 100 depuis 1985. En 2004, la mise en place du second volet de la décentralisation, voté le 13 août 2004, prévoit d'importants transferts de compétences et de moyens aux départements, notamment le transfert des aides sociales et économiques (comme le Revenu minimum d'insertion), le transfert des routes nationales d'intérêt local, de compétences en matière d'éducation et de contrôle du patrimoine. Cette décentralisation s'accompagne du transfert des fonctionnaires d'État et des financements de compensation. En 2008, la commission pour la libération de la croissance française, dite Commission Attali, voulue par le Président Nicolas Sarkozy, a recommandé, au nom d'une réforme des politiques économiques publiques, la suppression des départements.

Les départements français ( Wikipédia, l’encyclopédie libre)
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9partement_fran%C3%A7ais 

Carte des départements français
http://www.encyclopedie-gratuite.fr/Definition/voyage/departement.php 


 

Dépenses du Tourisme international :

Ce sont les dépenses effectuées à l'étranger par les visiteurs à destination d'autres pays, y compris le paiement de leurs transports internationaux aux compagnies de transport étrangères .




Dépliant :

Prospectus constitué d'une feuille pliée contenant des informations touristiques.


 

Désert : 

C’est une région du globe caractérisée par son aridité. Les déserts s’étendent dans les deux hémisphères de part et d’autre de la zone tropicale humide qu’ils séparent de la zone tempérée. L’aridité qui caractérise une zone désertique étant liée à l’insuffisance des précipitations, la localisation des zones arides  traduit l’intervention des facteurs climatiques. Les pluies sont rares sous les latitudes subtropicales  occupées par des hautes pressions stables : l’air se réchauffe et s’assèche, il est donc peu favorable aux condensations. Cette situation atmosphérique détermine la formation des déserts  tropicaux les plus anciens et les plus arides  ( Sahara , centre de l’Australie ) et des déserts tempérés ou steppes  (Kalahari , Gran Chaco ).L’absence de précipitations  est également liée  à l’éloignement de la mer (continentalité ) : les masses d’air océaniques , chargées au départ d’humidité, arrivent desséchées par leur passage au dessus du continent . Ce facteur donne naissance au désert continental (déserts de Gobi, du Turkestan ou d’Iran).Par ailleurs il ne pleut guère dans les régions situées à l’abri d’un écran montagneux  («sous le vent»), celui-ci arrêtant les masses d’air humide et provoquant des précipitations dites orographiques  qui affectent le «  versant au vent » .C’est le cas des déserts de l’ouest américain et de la Patagonie. Il n’existe pas de désert absolu totalement privé de pluies. En fait un désert vrai  est caractérisé par l’irrégularité des précipitations et le nombre de mois secs consécutifs, souvent supérieure à douze. A Arica ( Chili ) la moyenne annuelle  de 0,6 mm est due  à trois « averses »  tombées en 17 ans. Les conséquences de la sécheresse sont aggravées par la chaleur  liée à la limpidité de l’air sec et à la nudité du sol (réverbération intense ) .Les amplitudes diurnes sont très fortes dans les déserts : 30°C environ sous abri  et 50°C à l’air libre. Au Sahara les maximums absolus sont de l’ordre de 47°C et ils peuvent monter jusqu’à 70°C au niveau du sol. Cependant les nuits sont très froides  et il arrive même qu’il gèle. Quant aux amplitudes thermiques elles sont encore plus considérables, les plus fortes ont été relevées en Asie centrale et moyenne, elles sont de l’ordre de 75°C pour tous les déserts .Il existe plusieurs types de déserts car l’aridité , cause première de ce dernier résulte d’une dégradation climatique et ne constitue pas un climat en elle-même. Les déserts zonaux désignent les déserts qui, dans chaque hémisphère, sont engendrés par la présence d’une subsidence anticyclonique elle même générée par la présence de jet streams: Sahara et désert arabique, le Kalahari et le Karroo, le grand désert australien, … appartiennent à cette catégorie. Les déserts d’abri correspondent à des régions abritées des vents porteurs de pluies par une barrière montagneuse élevée .Ils sont présents sous toutes les latitudes : le désert de Mohave et le Sonora en Amérique du nord, le désert de Lout en Iran, la Patagonie argentine, le Rift africain au Kenya , …Les déserts continentaux  sont, comme leur nom l’indique, localisés à l’intérieur d’une masse continentale et dans ce cas l’éloignement joue le même rôle que l’obstacle montagneux. Les grands déserts d’Asie centrale sont un exemple révélateur de cette catégorie : Takla Makan, Tsaïdam, Gobi .Par ses dimensions le Sahara demeure le plus connu des déserts  ( 5000 kilomètres d’est en ouest ).C’est un vieux désert installé sur une plate forme ancienne recouverte de sédiments gréseux plus récents .

The formation of Deserts
http://library.thinkquest.org/26634/desert/formation.htm

Désertification et formation des zones désertiques
http://www.geo.ulg.ac.be/eduweb/poster/fr/deserts/desertification.pdf

La désertification ( FAO )
http://www.fao.org/desertification/default.asp?lang=fr




Destination :

Zone géographique où se déroule un séjour, un voyage ou une croisière.


 

Détente :

Elle entraîne le repos et le soulagement. Dans les sociétés industrielles , elle est nécessaire pour effacer la fatigue, nerveuse ou physique , générée par les conditions de vie et de travail, surtout en milieu urbain. Synonyme de Repos, elle est le principal facteur du loisir moderne .




Déterminisme :

Postulat scientifique selon un lequel un état donné du réel produit nécessairement tel(s) phénomène (s). Il affirme de ce fait l’existence de lois de la Nature, c’est-à-dire  de « rapports nécessaires entre les choses» ( Montesquieu ).




Développement durable ( Sustainable Development )
cf. - Durable :

"Le Développement durable consiste à assurer une gestion responsable des ressources futures de la planète de manière à sauvegarder les intérêts des générations futures tout en répondant aux besoins des générations actuelles " ( C. Villeneuve, " Environnement et Développement. Un acte planétaire ", Le Courrier de l'UNESCO, novembre 1991 ). Depuis la fin des années 80 la notion de développement durable s'est imposé comme une nécessité. La première définition a été établie par la Commission Mondiale pour l'Environnement en 1987 où, dans le rapport rapport de la Commission mondiale sur l'environnement et le développement, Notre avenir à tous (aussi appelé rapport Brundtland, du nom de la présidente de la commission, Mme Gro Harlem Brundtland), le terme est employé pour la première fois. La publication, en 1987, de ce rapport a  défini clairement le concept: «Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. ». Le terme y définit un processus selon lequel l'exploitation des ressources, l'orientation des investissements et les changements techniques et institutionnels devraient contribuer à satisfaire les besoins actuels et futurs de l'Humanité. La mise en œuvre d’un développement durable implique la prise en compte de trois paramètres majeurs et distincts : -Maintenir l'intégrité de l'environnement pour assurer la santé et la sécurité des communautés humaines et des écosystèmes, -Assurer l'équité sociale pour permettre le plein épanouissement des hommes, l’essor des communautés et le respect de la diversité, -Viser l'efficience économique pour créer une économie innovante et prospère, écologiquement et socialement responsable. On emploie très souvent le terme de "Développement soutenable " (sustainable Development ).




Diagnostic :

" Une forme d'évaluation en réponse à une commande " ( Définition du " Robert " ) . En développement touristique il s'agit de la conclusion de la réflexion sur la faisabilité du projet qui vérifie l'ancrage du projet dans la réalité locale avec les moyens adéquats et une demande justifiée. Il ne peut se confondre avec un simple état des lieux qui rassemblerait une somme ordonnée de faits, de chiffres et de données. Il implique obligatoirement une évaluation ainsi qu'une mise en prospective. Un diagnostic doit produire des conclusions qui mènent à la formulation d'un projet. Il a pour objet : - de rassembler tous les éléments d'information sur le territoire concerné, - d'évaluer les atouts et les handicaps du territoire, - de faire ressortir des pistes de recherches pour les futurs projets de développement local, - d'initier ou de développer un processus de partenariat impliquant l'ensemble des acteurs économiques locaux ." Le diagnostic de territoire est une forme d'évaluation en réponse à une commande. Il s'agit d'établir des faits pour un jugement sur une situation. Le jugement demande la possibilité d'une comparaison, c'est à dire d'un référent " ( F.N.C.I.V.A.M, 1995 ) .  


 

Direction Régionale de l’Environnement (DIREN) :

Créées par le décret du 4 novembre 1991, les DIREN ont été constituées par la fusion des anciennes directions régionales de l'architecture et de l'environnement devenues services de la protection et de la gestion de l'espace (SPGE), des services régionaux d'aménagement des eaux devenus services de l'eau et des milieux aquatiques (SEMA), des délégations de bassin et, pour une grande part, des services hydrologiques centralisateurs. Les missions attribuées aux DIREN sont les suivantes: missions régionales ou interdépartementales: connaissance de leur environnement, planification, application des législations en matière d'environnement ; animation et promotion des politiques de l'État en matière d'environnement,- missions interrégionales exercées sous l'autorité du préfet coordonnateur de bassin.

Sites des directions régionales de l’Environnement
http://www.ecologie.gouv.fr/article.php3?id_article=1294

 


Directive Territoriale d'Aménagement
:

Elles sont réservées aux parties du territoire national présentant des enjeux particulièrement importants en matière d'aménagement, de développement, de protection et de mise en valeur (espace littoral par exemple). Elle doit être établie pour chaque massif montagneux  défini par l'article 5 de la loi 85-30 du 9 janvier 1985 et elle peut l'être dans les zones littorales. Elle fixe les orientations fondamentales et les principaux objectifs de l'État en matière d'aménagement, de grandes infrastructures, de transport, de localisation des grands équipements et de préservation des espaces naturels, des sites et des paysages. La directive est élaborée à l'initiative de l'État sous sa responsabilité et en association avec les Régions, les départements, les   communes de plus de 20 000 habitants, les groupements de communes. Elle est opposable aux Schémas Directeurs et, en leur absence aux P.O.S et aux documents d'urbanisme en tenant lieu qui doivent être compatibles avec leurs dispositions .




Disponible :

Qualifie une prestation pouvant faire l'objet de l'inscription d'un utilisateur.


 

Distance :

Tout déplacement touristique est conditionné par la variable de la distance. Cette dernière s'exprime en kilomètres à vol d'oiseau ou réels selon le mode de transport utilisé. Appliqué au Tourisme la problématique de la distance revêt différents aspects.Ainsi la " distance prix " liée à la plasticité du tarif des transports et de l'hébergement est un paramètre essentiel qui peut atténuer les effets de la distance linéaire exprimée en kilomètres et en heures. On peut aussi évoquer la distance " psychoculturelle " liée à la plus ou moins grande familiarité civilisationnelle entre le touriste et la population du pays d'accueil.


 

Divertissement :

Il complète la Détente (cf. supra) en y ajoutant un contenu dynamique. Il est synonyme de recherche du plaisir, de Bien-être. Il implique souvent une activité ludique .


 

D.O.C.U.P. ( Document unique de programmation ) :

C'est un document -cadre qui présente les conditions de mise en oeuvre d'un programme européen d'objectif prioritaire . En France l'objectif 1 et l'objectif 2 donnent lieu à un D.O.C.U.P par région et l'objectif 3 à un seul D.O.C.U.P   national.




Domaine public et domaine privé des collectivités locales et de l'État :

Les collectivités, comme l'État , disposent de deux catégories de biens immobiliers : le domaine privé des collectivités locales qui à l'instar des propriétés des personnes privées, obéit au régime du droit privé et relève de la compétence des tribunaux judiciaires : le domaine public, soumis à un régime de droit administratif et aux tribunaux administratifs, dont l'objet est globalement de servir l'intérêt général.




Domaine Public maritime :

Partie de l’estran jusqu’à la limite des plus hautes mers relevant du domaine de l’État depuis l’ordonnance de Colbert de 1681.Certains secteurs peuvent néanmoins être concédés (ports de plaisance, aménagements légers sur la plage )."Le Domaine public maritime est librement et gratuitement ouvert à tous . Il faut donc faire cesser tous empiètements, accaparements ou clôtures irréguliers  et mettre un terme aux droits privilégiés abusivement accordés dans le Passé à certains, notamment des riverains" (Conseil des Ministres du 6 juin 1982, "L'accès à la Mer et la déprivatisation du Littoral ", 12 p. , p. 4 ) .



Dotation touristique :

Aide de l’État aux communes inscrites comme communes touristiques ou thermales et destinée à compenser les dépenses liées à l’afflux touristique .




Droit de préemption urbain
 :

Institué par la loi Aménagement de 1985, le droit de préemption urbain (D.P.U.) est fondé sur la réalisation, dans l'intérêt général, des actions ou opérations répondant aux objets définis à l'article L 300-1 du Gode de l'urbanisme, notamment le développement du loisir et du tourisme, la réalisation d'équipements collectifs, la sauvegarde ou la mise en valeur du patrimoine bâti ou non bâti, ou pour Constituer des réserves foncières en vue de permettre la réalisation desdites actions ou opérations d'aménagement. La commune ou l 'État peuvent, en exerçant ce droit, se porter acquéreur prioritaire des biens en voie d'aliénation dans des zones U ou NA du POS, dans un P.A.Z ou un P.S.M.V. non couverts par une Z.A.D ou pré - Z.A.D.




Duplex :

Appartement réparti sur deux étages reliés par un escalier intérieur.





Durable (cf .- Développement Durable
 :

L'adjectif désigne une évolution qui n'engendre pas , à son terme , la disparition de ses fondements.



 

Durée moyenne de séjour  (D. M. S) :

Elle se réfère à la dure totale de séjour des touristes (visiteurs qui passent la nuit ).La D. M. S , dans les moyens d'hébergement touristique, se réfère au nombre moyen de nuitées que les touristes passent dans les établissements d'hébergement.

 

 

 

 

 

Cliquez la lettre recherchée

 

 
 

 

 

Page  en plein écran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fenêtre  ) 

 

 


 

Accueil  |  Pourquoi un site ?  |  Le Tourisme en France  |  Le Tourisme dans le Monde | Le dictionnaire du Tourisme | La bibliographie | L'examen


 


 
 
Cette page a été mise à jour le 27/06/15

 

Copyright © 2007 by KEROURIO