GÉOTOURISME

Le site de la Géographie touristique en France et dans le Monde

Le Tourisme en France

  Le Tourisme dans le Monde

 La bibliographie

Le dictionnaire

 

Les lexiques

Les annales

Les cours en ligne

Le référentiel  

L'examen

La méthodologie

La vie scolaire

Le sujet de la session 2015  

 
Dicotour
 

H

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
 

 Plan du site
 Index
 Dictionnaire
 Lexiques
 Méthodologie
 Thèmes
 Destinations
 Référentiel
  Bibliographies

  "Dicotour"
Les mots de la Géographie du Tourisme

 

Héritage culturel :

Processus par lequel les valeurs , les normes et les comportements, mais aussi les aptitudes relatives au savoir, sont transmis d’une génération à l’autre  dans le cadre de la famille et de l’entourage.

 

Histogramme :

Représentation graphique d’une série statistique continue, à l’aide de rectangles dont la base est proportionnelle aux intervalles successifs des valeurs prises par une variable, et la hauteur proportionnelle à la fréquence de cette variable sur cet intervalle .



Hot-dog :

Produit touristique sportif basé sur la descente des rivières à fort courant en canoë biplace insubmersible et auto- dériveur.

 

 

 

Hôtels de chaîne :

 

Le terme désigne l'ensemble des hôtels homologués  quel que soit leur statut juridique . On distingue deux types de chaînes hôtelières : les chaînes hôtelières intégrées ( franchise, mandat de gestion , ...) et les chaînes volontaires  qui sont des regroupements d'hôtels indépendants  ( "Logis de France", "Relais et Châteaux" , ...)

 

 

Hôtel de Tourisme :

 

Établissement commercial d'hébergement classé, qui offre des chambres ou des appartements meublés en location, soit à une clientèle de passage, soit à une clientèle qui effectue un séjour caractérisé par une location à la semaine ou au mois, mais qui, sauf exception, n'y élit pas domicile. il peut comporter un service de restauration il est exploité toute l'année en permanence ou seulement pendant une ou plusieurs saisons. (Arrêté du 27 mars 1973) ( réf.- Décret 66-371 du 13 juin 1966 ( J.O du 14 juin 1966 ) , arrêté du 14 février 1986 ( J.O du 6 mars 1986) , arrêté du 27 avril 1988 ( J.O du 8 mai 1988 ), arrêté du 7 avril 1989 ( J.O du 27 avri 1989 ).


 

 

Hôtel homologué :

C’est un établissement, avec ou sans restaurant, comportant au moins 7 chambres, classé par arrêté préfectoral après avis de la commission départementale d’action touristique. Les hôtels homologués (ou classés " Tourisme") sont, depuis l'arrêté du 14 février 1986, répartis en six catégories de 0 à 4 étoiles de luxe  selon le nombre de chambres, leur confort, l'équipement hôtelier et le niveau de service rendu. En France, en 2005, le parc de l'hôtellerie homologuée comptait 18100 hôtels. La catégorie "2 étoiles " reste très majoritaire  ( 54% des établissements et 47% des chambres ).

 

 

 

Hôtel meublé :

Habitat meublé, loué le plus souvent au mois. Il n’existe pas de définition juridique spécifique de l’hôtel meublé, qui n’est ni un hôtel (qui relève du tourisme), ni une chambre meublée (qui relève du logement). Le parc des hôtels meublés constitue néanmoins une réalité économique et concrète. Les occupants n’ont pas le statut de locataire et ne bénéficient d’aucune protection légale particulière.
 
Destinés à l’origine à une occupation temporaire, (travailleurs saisonniers, jeunes fonctionnaires en mobilité pour 1 ou 2 ans, étudiants, jeunes travailleurs, stagiaires, nouveaux arrivants à la recherche d’un logement définitif, …), les « meublés » sont devenus un habitat social « de fait », accueillant des immigrés pour qui il s’agit d’un logement permanent, des femmes seules (avec enfants) au chômage ou ayant une activité précaire qui se voient refuser l’accès au logement social, des bénéficiaires du RMI ou à ressources précaires, des sans domicile fixe. L’hôtel meublé est devenu un substitut pour les populations démunies qui ne peuvent accéder autrement au logement. Aujourd’hui 80% de leurs occupants sont des sédentaires.

Ces hôtels sont classés en différentes catégories, selon leur niveau d’équipement mais sont le plus souvent vétustes, sous-équipés et mal entretenus. Les hôtels meublés sont en voie de disparition (à Paris en 1930 : 15.000 hôtels meublés pour 220.000 chambres, en 1990 900 hôtels pour 24.000 chambres), ce qui pose néanmoins problème pour les populations qui ne peuvent accéder à un autre type de logement.

 

 

Hôtel non classé :

L’hôtel non classé (encore appelé " hôtel de préfecture ") est un établissement n’ayant pas satisfait aux normes d’homologation en vigueur (ou n’ayant pas demandé à être homologué) et, de ce fait, il ne comporte pas d’étoile. La capacité est exprimée en chambres. La pension de famille est souvent un hôtel non classé. C’est un établissement qui accepte de préférence des clients pour une durée de plusieurs jours avec possibilité de restauration.

 

Hôtellerie indépendante 
:

 

Regroupe les hôtels indépendants des chaînes à la gestion le plus souvent familiale.

 



House Boat cf. -coche d'eau :

 

Unité fluviale appartenant à des sociétés de location ou à des loueurs artisanaux, d'une capacité de 4 à 10 passagers, louée à la semaine. Les termes pour désigner ce type de bateau sont variés: croiseur fluvial, coche d'eau, housbot ( désignation française ).

 



Hydrospeed cf. -Nage en eau vive :

 

Activité touristique d'eaux vives de glisse et de pleine nature permettant la descente des rivières en glissant sur un flotteur-bouclier  (ou luge aquatique).  Cette activité est née dans les années 1970. En 1978, Claude PUCH, responsable du club de plongée du Laboratoire Central des Ponts et Chaussées de Paris (L.C.P.C), a inventé. Le brevet a été exploité par la société MERITOR et se structure rapidement autour de quelques points tel que la sécurité, le tourisme et la compétition, qui conduisent la jeune fédération à entrer vers 1990 aux côtés du canoë, du kayak et du rafting dans la Fédération française de canoë-kayak (FFCK). Depuis, la gestion de l'activité est partagée également avec la Fédération française d'études et de sports sous-marins (FFESSM).Pour pratiquer l’hydrospeed, le pratiquant doit être équipé d'une combinaison néoprène intégrale munie de protections contre les chocs au niveau des jambes, d'un casque, d'un gilet, de palmes et d'une luge (ou flotteur) en mousse (l’hydro). La luge en mousse permet de glisser et donc de naviguer, contrairement à une chambre à air qui ne sert qu'à flotter. La luge en mousse a remplacé le flotteur en plastique, beaucoup plus lourd et plus dangereux en cas de choc.

 

 

Humidité   (Humidité de l’air) 

C’est la quantité de vapeur d’eau, exprimée en grammes, contenue dans un mètre cube d’air. La capacité d’absorption de la vapeur d’eau par l’air est variable car elle est dépendante de la température de l’air ambiant. Cette température, au dessous de laquelle une quantité donnée de vapeur d’eau se transforme en gouttelettes d’eau, est appelée point de saturation.

 


 

 

 

A B C D
E F G H
I J K L
M N O P
Q R S T
U V W X
Y Z

-

 

Cliquez la lettre recherchée

 

 
 

 

 

Page  en plein écran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fenêtre  ) 

 

 


 

Accueil  |  Pourquoi un site ?  |  Le Tourisme en France  |  Le Tourisme dans le Monde | Le dictionnaire du Tourisme | La bibliographie | L'examen


 


 


 
Cette page a été mise à jour le 27/06/15

Copyright © 2007 by KEROURIO