GÉOTOURISME

Le site de la Géographie touristique en France et dans le Monde

Le Tourisme en France

  Le Tourisme dans le Monde

 La bibliographie

Le dictionnaire

 

Les lexiques

Les annales

Les cours en ligne

Le référentiel  

L'examen

La méthodologie

La vie scolaire

Le sujet de la session 2015  

 
Dicotour
 

V

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
 

 Plan du site
 Index
 Dictionnaire
 Lexiques
 Méthodologie
 Thèmes
 Destinations
 Référentiel
  Bibliographies

  "Dicotour"
Les mots de la Géographie du Tourisme

 

Vacances :

 

Est défini comme " vacance " tout déplacement hors du domicile, d'au moins quatre jours consécutifs ( ou plus exactement quatre fois 24 heures comportant au moins quatre nuits à l'extérieur du domicile ) pour des raisons autres que déplacements professionnels ou d'étude ( ce qui exclut les classes de neige ) , séjours de santé dans des maisons spécialisées ( sanatorium , ... ) , séjours motivés par la maladie ou le décès d'un proche. Une période de vacances peut être constituée de plusieurs séjours s'il y a changement de lieu . Toute période de vacances doit être décomposée en une succession de séjours fixes et de circuits. La somme des durées des séjours est exactement égale à la durée totale des vacances. Par convention, tous les trajets sont affectés au séjour qui les suit, à l'exception du trajet de retour au domicile, affecté au séjour qui le précède ( naturellement les trajets doivent durer moins de quatre jours, sinon il s'agit de circuits ).
 



Vacancier :

 

Tout touriste voyageant pour motif d'agrément et dont le séjour dans le pays visité comporte au moins 4 nuits consécutives.

 

 

Vague :

Les vagues naissent en des lieux bien définies de l’océan où les variations de pression de l’air déforment la surface de l’eau. Une fois nées ces vagues se propagent à travers l’espace océanique sous la forme d’une houle, ondulation définie par une hauteur, une longueur d’onde, une période, une cambrure, une célérité. A proximité du rivage les ondulations de la houle prennent une forme dissymétrique, se déforment, donnant naissance à des lames qui déferlent sous la forme de rouleaux à volutes. Après avoir déferlé l’eau glisse sur la plage et redescend .Quand l’axe de déferlement est oblique par rapport au rivage la poussée peut engendrer une dérive littorale.

 

Vent

Le vent est un flux d’air qui rafraîchit la température des corps en accélérant l’évaporation .La vitesse de ce flux est conventionnellement mesurée à 10 mètres de hauteur. Le vent trouve son origine dans une différence de pression atmosphérique entre deux régions géographiques contiguës. Le vent souffle de la haute vers la basse pression. La différence de pression, quant à elle, est généralement d’origine thermique. L’air échauffé se dilate , sa pression diminue .A grande échelle les régions de haute pression d’où divergent les vents sont dites «anticyclones» et les aires de basse pression vers lesquelles convergent les vents  sont dites «cyclonales ».Sous l’effet de la force de Coriolis, le vent soufflant d’une haute pression vers une basse pression sera dévié vers la droite dans l’hémisphère nord et vers la gauche dans l’hémisphère sud .

 

Via alpina :

Projet européen de mise en réseau de sentiers de randonnée et de découverte à l’échelle de l’arc alpin. A terme la Via alpina constituerait un ensemble d’itinéraires reliant Trieste sur la côte Adriatique à Monaco. Ce projet réunit huit pays alpins autour d’enjeux de développement durable: France, Italie, Monaco, Suisse, Liechtenstein, Allemagne, Autriche et Slovénie. Ce projet a été reconnu officiellement en 2002 par les ministres de l’environnement des huit pays. Il  bénéficie de financements européens dans le cadre du programme Interreg IIIB. Aucun nouveau chemin ni aucune nouvelle infrastructure n'a été mise en place. On a eu recours au réseau des chemins touristiques et refuges déjà existants. Le logo Via Alpina a été rajouté à l'ancienne signalisation. 340 lieux d'étape sont équipés de panneaux d'information multilingues.Les cinq parcours totalisent en tout plus de 5000 km de trajet et 341 étapes journalières. Sur le plan international, le projet est coordonnée par le GTA, à Grenoble. Sur le plan local, un secrétaire national est désigné dans chaque État. Dans le cas de l'Autriche et de l'Allemagne, la fonction a été reprise par les associations alpines autrichienne et allemande.

 

Via Ferrata :

 

Traduite littéralement l'expression en langue italienne signifie : "voie ferrée " , c'est à dire un itinéraire équipé de différents dispositifs ou artefacts en fer  ( marchepieds, broches , cornières , échelons , etc... ) complétés d'un câble ou d'une chaîne posés en main courante . Le terme est né dans le massif des Dolomites où les " vie ferrate " font leur apparition durant la Première Guerre Mondiale. De part et d'autre du front austro- italien les belligérants , pour faciliter leurs déplacements , équipèrent les parois du Massif des Dolomites de câbles , d'échelles et de divers autres aménagements. Ces équipements furent conservés et restaurés après la guerre par l' " Association des Amis des Dolomites "   et devinrent les fameuses " vie ferrate " . En France c'est dans le Briançonnais, au début des années 90, que le concept de " Via ferrata " fait son apparition  dans un contexte de revalorisation rurale et associé à d'autres initiatives culturelles ou sportives . La première Via Ferrata est installée à Freissinières . D'autres voient le jour à l'Aiguillette du Lauzet et aux Vigneaux .
 

 

Village de gîtes :

 

Gîtes communaux constitués en village de gîtes, c'est-à-dire en groupe important de bâtiments complétés par les collectifs tels que restaurant, jardin d'enfants, salle de réunion, équipement sportif, etc., le plus souvent d'ailleurs réalisés par un promoteur concessionnaire qui s'engage à gérer les installations selon des modalités définies par une convention assortie d'un cahier des charges, passée avec la commune propriétaire du terrain à laquelle, en fin de contrat, reviennent les constructions ( circulaire D.A.R.S. C 74-5076 ). Synonyme gîtes familiaux.

 

 

Village de toile :

 

Village de vacances où les moyens d'hébergement sont constitués de tentes pré aménagées fournies par le prestataire de services.

 

 

Village de vacances :

 

Ensemble d'hébergements faisant l'objet d'une exploitation globale de caractère commercial ou non, destiné à assurer des séjours de vacances et de loisirs, selon un prix forfaitaire comportant la fourniture de repas ou de moyens individuels pour les préparer et l'usage d'équipements collectifs permettant des activités de loisirs sportifs et culturels .On utilise ce terme pour des ensembles de plus de 200 lits. ( décret 68 - 476 du 25 mai 1968 ( J. O du 30 ami 1968 ) , décret 69 - 571 du 12 juin 1969 ( J. O du 13 juin 1969 ) ,  décret 75 -1102 du 18 novembre 1975 ( J. O du 30 novembre 1975 ) , décret 75 - 759 du 7   juillet 1977 ( J. O du 10 juillet 1977 ) ).

 

 

Village de vacances à but non lucratif :

 

Village de vacances dont les services rendus doivent être strictement réservés aux adhérents et devant disposer au moins des équipements et services spécifiques suivants : fourniture d'eau chaude à proximité des unités d'hébergement dépourvues de sanitaires privées, préparation des menus adaptés à l'âge des enfants et possibilité d'un service de repas différent de celui des adultes, salle de jeux ou aire couverte pour les enfants, distincte de celle du lieu d'animation polyvalent, équipements destinés aux enfants et, notamment pour ceux en bas âge, une " biberonnerie "et un jardin d'enfant ( arrêté du 27 mars 1969 ).

 

 

Village dispersé :

 

Ensemble d'hébergements variés, de services collectifs, d'équipements de loisirs et d'animation, répartis sur une ou plusieurs communes rurales et regroupés dans une structure unique d'organisation et de gestion. Synonyme village éclaté ( expression déconseillée par la Commission ministérielle de terminologie du Tourisme ).

 

 

Ville d'eaux :

 

Ce terme , aujourd'hui tombé en désuétude , désignait une station thermale exploitant des eaux thermo- minérales à des fins thérapeutiques .

 

 

Villégiature :

 

Introduit dans la langue française en 1755 par l'abbé Prévost , ce terme vient de l'italien " villegiare " , littéralement : "  être dans sa villa " . C'était , c'est toujours , résider dans sa maison des champs , celle où il était ( il est encore ) agréable et de bon ton de passer les vacances. A la vie sérieuse faite de travail et de contraintes s'opposait ( et s'oppose encore ) une vie différente où les contraintes sont assouplies et les activités marquées du sceau de la différence et de la fantaisie. Ainsi la villa sera-t-elle implantée dans un lieu signifiant , bord de mer ou de lac . Elle bénéficiera d'un panorama recherché et les voisins seront plutôt tenus à distance. Par extension le terme en est venu à désigner un lieu de séjour touristique ainsi qu'un séjour dans un lieu touristique n'impliquant que des déplacements limités ( " Villégiature " est alors le contraire de " voyage " ).

 

 

Visiteur :

 

Toute personne qui se rend dans un pays autre que celui où elle a son lieu de résidence habituel pour une période n'excédant pas 12 mois et dont le but principal du voyage est autre que d'exercer une activité rémunérée dans le pays même. C'est une catégorie plus vaste que celle de touriste car elle comprend les touristes  ainsi que les visiteurs de la journée (excursionnistes ).( Définition de l'O.M.T : " Toute personne qui se déplace vers un lieu situé en dehors de son environnement habituel pour une durée inférieure à douze mois et dont le motif principal de la visite est autre que celui d'exercer une activité rémunérée dans le lieu visité") .

 

 

Visiteur international :

 

C'est un visiteur qui voyage et / ou séjourne dans un ( ou des ) pays étranger( s )

 

 

Visiteur interne :

 

C'est un visiteur qui voyage et / ou séjourne dans son pays de résidence .

 

 

VNF : Voies Navigables de France .

 

Établissement public à vocation industrielle et commerciale créé par l'article 67 de la loi des 27 et 28 février 1912 , modifié par le décret n° 60.1441 du 26 décembre 1960 portant le statut de l'Office national de la navigation ( O.N.N.), lui-même transformé en V.N.F par le décret du 18 juillet 1991.Cette institution est placée sous la tutelle du ministère chargée des voies navigables . Sa mission est définie ainsi : la gestion , l'exploitation et l'entretien des canaux et des fleuves du réseau fluvial français. VNF gère également les 80 000 hectares de domaine longeant ces canaux et ces fleuves .Ses effectifs sont de 240 employés et 550 personnes mises à disposition .Le siège de VNF se trouve à Béthune ( Pas-de-Calais ). Le développement du tourisme fluvial est une partie essentielle de son action.


 

Vol affrété : ( Charter ).

 

Affrètement spécifique pour un transport à la demande.

 

 

Voucher :

 

cf. - Bon d'échange


 

Voyageur :

 

C'est une personne qui parcourt des régions plus ou moins éloignées de son domicile habituel. Le voyageur est fréquemment opposé au touriste , le premier  étant censé pratiqué un voyage plus " intelligent " que le second. Sur un plan historique , il est indéniable que  le voyageur précède le touriste et il est patent que cette antériorité historique, et les pratiques attachées au personnage , alimente une certaine nostalgie .
 

 

Voyage :

 

Déplacement touristique d'une personne , pour motif professionnel ou d'agrément .Selon l'INSEE c'est la période écoulée entre la date de départ du domicile habituel et la date de retour .Le voyage doit comprendre au moins une nuitée hors du domicile habituel. C'est l'indicateur de " mobilité touristique " qui sert de base au calcul du taux de départ .

 

 

Voyage à forfait :

 

voyage organisé selon un programme détaillé comprenant un ensemble de prestations plus ou moins étendues à un prix fixe déterminé à l’avance ( formule du tout- compris : transport sur le lieu de destination et éventuellement sur place , hébergement , restauration , visites guidées , animations ).

 

 

Voyage de stimulation : ( Voyage de motivation ou Incentive travel ) .

 

Voyage offert par une entreprise commerciale ou tout autre organisme pour récompenser ou stimuler un salarié ou un distributeur (Commission ministérielle de terminologie du Tourisme). Le voyage s'effectue généralement dans des lieux prestigieux ou attractifs. 

 

 

 

 

Cliquez la lettre recherchée

 

 
 

 

 

Page  en plein écran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fenêtre  ) 

 

 


 

Accueil  |  Pourquoi un site ?  |  Le Tourisme en France  |  Le Tourisme dans le Monde | Le dictionnaire du Tourisme | La bibliographie | L'examen


 


 


 
Cette page a été mise à jour le 27/06/15

Copyright © 2007 by KEROURIO