GÉOTOURISME

Le site de la Géographie touristique en France et dans le Monde

Le Tourisme en France

  Le Tourisme dans le Monde

 La bibliographie

Le dictionnaire

 

Les lexiques

Les annales

Les cours en ligne

Les référentiels  

L'examen

La méthodologie

La vie scolaire

Le sujet de la session 2011  

   
Le tourisme dans le Monde

Le bassin méditerranéen

  L'Espagne
  L'Italie
  La Croatie
  La Grèce
  La Turquie
  L'Égypte
  La Tunisie
  Le Maroc
 

Le Tourisme de croisière

L'Europe du Nord
 Les pays scandinaves
  Fiches signalétiques
  Les sites du Patrimoine mondial

L'Afrique subsaharienne

Les îles tropicales

  L'espace caraïbe
  Cuba
  Les Seychelles
  Les Maldives
  Les îles du Pacifique
  Les Galápagos
Les Amériques
  Les États-unis
  Le Mexique
  Le Costa Rica
  Le Pérou
  L'Amérique du sud

L'Asie

  L'Inde
  Le Népal
  L'Asie du sud-est
  Le Viêt-Nam
  La Thaïlande
  L'Indonésie
  Singapour
  La Chine

Les régions polaires

 

L'Arctique et l'Antarctique

Le Tourisme et les risques
  Le Tourisme et le Terrorisme
 

Le Tourisme et les maladies

 

Le Tourisme sexuel

Les nouveaux tourismes

  Le Tourisme spatial
 
 

 Plan du site
 Index
 Dictionnaire
 Lexiques
 Méthodologie
 Thèmes
 Destinations
 Référentiels
  Bibliographies

  Le Tourisme dans les pays scandinaves

 

 


Généralités
 

 

En tant que destination touristique la Scandinavie est considérée comme une seule et même région. Les scandinaves utilisent cependant rarement ce concept ,même si des liens de coopération solidement et anciennement établis unissent les différents pays nordiques .Cette coopération est concrétisée depuis 1948 par le Conseil Nordique .Les accords passés entre les états impliquent une libre circulation des hommes et des capitaux  favorisant les migrations temporaires ou définitives. Aucun passeport n'est nécessaire  pour voyager dans les pays nordiques et cette situation génère des problèmes en termes d'évaluation statistique. Il est difficile de comptabiliser avec précision les flux de voyageurs  ( touristes scandinaves ou étrangers) traversant les frontières. Depuis que ces pays sont principalement visités par des véhicules privés et pour des motifs liés à des visites à des parents et / ou des amis , il est fréquent qu'une part notable des voyages touristiques ne soit pas rapportée dans les statistiques officielles.  

La Scandinavie est une région englobant le Danemark, la Norvège, la Suède, la Finlande. Les similitudes sont grandes dans de nombreux domaines entre ces trois pays . Le Danemark constitue une exception en raison de sa faible superficie et de sa situation méridionale, de son appartenance à l'Union européenne depuis 1973 et de son non rattachement par voie terrestre  à la péninsule scandinave .La Finlande constitue aussi  une autre exception  en termes linguistiques. Tandis que les trois autres pays utilisent presque le même  langage écrit et parlé , le finnois est complètement différent .Un pourcentage important de la population finnoise parle le suédois , surtout sur l'île d'Aland en mer Baltique où il fait figure de langue officielle. Historiquement les liens entre ces pays sont très étroits . Danemark et Norvège , Suède et Finlande ont été unis durant plusieurs siècles , à l'exception d'une courte période  (deuxième moitié du XIXe siècle ) où Norvège et Suède formèrent une union  ( jusqu'en 1905 ).Avant cette date  Suède et Finlande formaient un seul royaume , ainsi que le Danemark et la Norvège .Durant une centaine d'années et jusqu'en 1917 la Finlande était  une partie de l'empire russe. Les liens persistent dans de nombreux domaines et contribuent à faire de la Scandinavie une région culturellement très homogène . 

 

 


LES ASPECTS GÉOGRAPHIQUES DU TOURISME SCANDINAVE
 
 

 

La Scandinavie forme la partie la plus septentrionale de l'Europe .Cette région se caractérise par une population clairsemée et un climat de type sub-arctique. De par leur situation géographique , les pays scandinaves se trouvent à la périphérie des marchés dominants en matière de Tourisme.  

La distribution de la population est très inégale. La zone littorale , dans la partie méridionale de chaque pays , est le lieu d'implantation de la capitale et de la majorité de la population. Les zones septentrionales  de la Scandinavie , et particulièrement les zones intérieures, se caractérisent par de faibles densités démographiques , mais elles n'en constituent pas moins une région touristique attractive .La région située au nord du cercle polaire arctique a vu son importance touristique s'accroître  ( Le Cap Nord en Norvège ) .La croissance de la demande touristique dans les zones périphériques  est un trait spécifique de l'économie touristique de cette région.  

La croissance du tourisme a fait de ce secteur un instrument idéal de développement régional  des régions septentrionales. Les instruments de la politique de développement régional  sont presque identiques dans chacun des trois pays. Suède, Finlande et Norvège font aussi face à des problèmes de développement très semblables : grandes étendues , longues distances , densités de population faibles . 

Ce sont les revenus des taxes locales et régionales qui procurent l'essentiel des ressources  permettant aux collectivités de créer leur propre schéma de développement . Les objectifs les plus importants ont été d'assurer l'entretien des infrastructures et de pourvoir dans le long terme des emplois et des services. Les subventions de l'état , en augmentation ont été mises à la disposition des autorités  régionales pour des décisions décentralisées. Ce haut degré d'autonomie locale a été souligné par l'OCDE qui a souligné que 40 à 50 % des fonds publics dans les pays scandinaves sont détenus par les autorités locales ou régionales contre 10 à 30 % dans les autres pays .  

Un autre facteur non négligeable est l'importance prise par les acteurs locaux dans la mise en place des plans de développement . Ce contrôle décentralisé sur les ressources et les fonds du plan explique en partie l'intérêt porté au Tourisme comme outil de création d'emplois et de renouveau des services .Les disponibilités en termes d'emplois ont été sérieusement affectées dans les secteurs primaire et secondaire et beaucoup de problèmes régionaux parmi les plus graves concernent l'absence de travail spécialement chez les jeunes .  

La création d'emplois , spécialement en faveur des femmes jeunes , est considérée comme l'une des tâches les plus importantes auxquelles sont confrontées les petites communautés du nord et de la partie intérieure de la péninsule scandinave . Des niveaux de vie particulièrement bas ou de faibles opportunités en termes de débouchés professionnels peuvent générer des migrations intérieures .C'est pourquoi le Tourisme peut être considéré comme une solution à ces problèmes .Le Tourisme peut offrir des carrières professionnelles attractives et il peut contribuer à créer une atmosphère plus moderne dans un environnement stagnant.  

Le problème majeur demeure celui de l'accessibilité , du développement d'infrastructures de communication à forte capacité  et de bonne qualité . Ce point est d'une importance cruciale pour les habitants , pour l'industrie et pour le Tourisme. Les distances peuvent parfois devenir un handicap pour une industrie comme le Tourisme .Le temps étant un facteur crucial dans cette activité . Un voyage dans les pays scandinaves implique des durées de déplacement plus longues que dans les autres pays européens .Il est relativement difficile de trouver des " package tours" vers la Scandinavie .La plupart des voyageurs venus d'autres parties de l'Europe , mais aussi les touristes scandinaves , utilisent leurs véhicules privés comme mode de déplacement . Le Danemark est le seul pays scandinave bénéficiant de liaisons terrestres satisfaisantes avec le reste de l'Europe occidentale .  Dans le reste de la Scandinavie le transport par ferries ou le transport aérien demeurent nécessaires . L'une des tâches les plus importantes des pays scandinaves dans les années à venir consistera à trouver des solutions au problème de l'accessibilité .  

 

 


TOURISME ET POLITIQUE TOURISTIQUE DANS LES PAYS SCANDINAVES
 
 

 

Les pays scandinaves n'exigent pas de passeport ou de visa pour la plupart des visiteurs  ce qui ne facilite pas l'évaluation des flux de visiteurs non scandinaves. Par ailleurs l'étude de l'évolution historique des flux est rendue difficile par le fait que les séries statistiques ne s'étendent que sur 10-15 ans  et sont établies sur des critères qui varient selon le temps.  

Entre 1987 et 2000 Le Danemark a fourni des efforts considérables pour développer le Tourisme .Entre 1987 et 1993 le nombre de nuitées a été presque X 2 .1800 nouveaux emplois ont été créés .Le total des emplois dans le Tourisme était estimé à  107 000 en 1998 ( 4 % du total national ) .Le aux de croissance annuel a été de 3,3% de 1993 à 2000 et plus de 20 000 nouveaux emplois ont été créés . Les touristes au Danemark se composent de deux groupes majeurs : les danois ( 35 % des nuitées  ) et les allemands (48 % ) .Les résidences secondaires , les campings et les hôtels représentent  95 % des hébergements. Les hôtels sont , comme dans tous les pays scandinaves , surtout utilisés par des hommes d'affaires  en raison des prix très élevés pratiqués par l'hôtellerie urbaine. Le Danemark est le pays scandinave le plus proche des zones les plus densément peuplées de l'Europe ce qui explique l'importance du Tourisme international .Les voisins norvégiens et suédois sont tout à la fois un marché émetteur et une destination importants.   

La Finlande a connu une profonde récession économique  qui a eu des effets non négligeables sur l'activité touristique .La croissance rapide du chômage a affecté  le Tourisme domestique  et la faiblesse  de la monnaie finnoise  a rendu le voyage  vers l'Étranger coûteux pour les nationaux  et la destination finlandaise plus attractive pour les visiteurs étrangers. Dans les années 1970-1980 le nombre de résidences secondaire sa crû de 80 % et le nombre de vols charters a été multiplié par 2 pour la seule période 1985 - 1990 quand l'économie finnoise était au meilleur de sa forme. La récession qui a suivi s'explique par la disparition du commerce avec l'URSS .La proximité de la Russie et de l'Estonie a généré des flux de visiteurs depuis ces pays en direction d'Helsinki principalement .En 1995 la Russie était le troisième marché étranger derrière la Suède et l'Allemagne ( en nombre de visiteurs) .  

La Finlande est la plus éloignée des destinations scandinaves .Les frontières terrestres avec la Suède et la Norvège sont localisées dans la partie septentrionale du pays .Les frontières sont ouvertes , mais la frontière russe est encore difficile à franchir  et des visas sont nécessaires . Pour toutes les autres routes  des ferries sont nécessaires  et la Finlande possède un grand nombre de lignes directes avec la Suède , l'Estonie , l'Allemagne  à travers la Baltique  et , plus au nord , le golfe de Bothnie . Plusieurs milliers de passagers sont transportés chaque année  par ferries .Ce type de transport n'est pas seulement une activité industrielle majeure en Finlande , mais il se révèle d'une importance vitale en termes d'accessibilité . L'achèvement de la voie Baltique  depuis l'Allemagne du Nord à travers la Pologne  et les états baltes  vers la Finlande et Saint-Pétersbourg et le développement économique de l'Europe de l'est  devraient être à l'origine de nouvelles potentialités de développement touristique pour la Finlande à moyen terme.  

L’industrie touristique norvégienne est relativement peu développée et sur une petite échelle .L’hébergement non commercial y demeure important  et le nombre d’hôtels et de campings y reste statique. Les taux d’occupation sont bas ( inférieurs à 50 % ) et ne s’élèvent sensiblement que durant la période estivale .La politique de développement touristique de l’état norvégien vise à augmenter les profits en renforçant aussi bien les emplois que les services à l’échelon régional  et à développer des infrastructures  de loisirs à destination des norvégiens .Cette politique s’appuie sur un plan de développement touristique national  et sur l’accent mis sur la formation aux métiers du Tourisme . La Norvège a une longue histoire comme destination touristique .Dès le XIXe siècle  les britanniques visitaient les montagnes et les fjords norvégiens  et le Royaume-Uni continue d’être le principal marché émetteur  du pays . Le Danemark , la Suède et l’Allemagne fournissent les contingents les plus importants d’excursionnistes .  

La Norvège a une longue frontière avec la Suède  et les circuits en autocars destinés aux touristes étrangers tendent souvent à inclure  les deux pays  ( via le Danemark ).Les grandes distances nord-sud et la topographie très accidentée  rendent les déplacements en voitures plus difficiles. De nouveaux investissements ont été lancés à parti des années 90.Un réseau dense d’aéroports existe surtout dans la partie nord du pays  et un trafic maritime régulier permet la desserte  du littoral de la Mer du Nord durant toute l’année .  

La Suède est le plus grand des pays scandinaves  en termes de population  comme de superficie ainsi qu’en termes de parts attribuées au tourisme domestique .Le nombre total de nuitées  passé en Suède par les suédois  était estimé à 162 millions  ( loisirs ) et 18 millions ( affaires ) en 1995. 55 millions seulement de ces séjours avaient pour cadre  des structures commerciales .87 millions de nuitées  étaient passées à l’extérieur et doivent être rajoutées au total . 70 % des nuitées n’ont pas été enregistrées dans les stations officielles . Une particularité qui s’explique  par les visites aux parents et amis  et par des séjours effectués en résidence secondaire  ( 40 % des suédois possèdent  une résidence secondaire et l’utilisent  pour leurs vacances estivales ). La politique de l’état se limite à encourager le Tourisme comme industrie exportatrice. Le Bureau du Tourisme suédois a été créé  en 1976. Il a été remplacé en 1992 par le Conseil des Voyages et du Tourisme suédois. Les marchés étrangers sont dominés par les allemands et les norvégiens .Ensemble ils totalisent presque la moitié des nuitées passées par les touristes internationaux . L’accessibilité externe  est un problème malgré l’existence de nombreuses liaisons par ferries avec le Danemark , la Finlande , l’ Allemagne , le Royaume-Uni , les Pays-Bas , l’Estonie , la Russie et la Pologne . 

Dans ce pays étiré en longueur où les 2/3 de la superficie totale ( Centre et Nord ) abritent 12 % de la population totale  , l’accessibilité interne est également importante . Les distances routières sont longues  ( 1 800 kilomètres du nord au sud ) et un maximum de 400 kilomètres sépare les extrémités est et ouest du pays . Un bon réseau  routier , ferroviaire et aérien  est essentiel pour le développement du Tourisme .Le véhicule automobile privé demeure  le moyen de transport dominant  ( 80 % des déplacements de loisirs  et 60 % des déplacements d’affaires en 1995 ) en dépit des longues distances .

 


 


LE TOURISME EN SCANDINAVIE : QUELQUES SIMILITUDES
 

 

Le Tourisme national domine en Scandinavie  à l’exception du Danemark .Les insuffisances en termes d’accessibilité  interne et externe expliquent en partie cette situation. Une autre explication réside dans le fait que les pays nordiques  ont un niveau de vie élevé  et par voie de conséquence ils constituent des destinations  de vacances coûteuses. Le PNB élevé per capita explique  aussi que le Tourisme constitue  une activité importante pour les habitants .Il est courant de voyager à l’Étranger  et les destinations méditerranéennes sont particulièrement populaires .  

Cependant la destination scandinave comme destination touristique pour les autres marchés  a crû en importance  dans le domaine de l’écotourisme ainsi que comme une destination moins populaire mais  de meilleure qualité . Les pays scandinaves semblent appelés à devenir plus attractifs dans le futur .  

LES PRODUITS TOURISTIQUES ET LA PRODUCTION RÉGIONALE  

L’IMAGE  

Les allemands , les hollandais , les britanniques , les américains et les japonais forment l’essentiel des flux touristiques internationaux .En 1992 une étude effectuée  dans 10 pays européens  sur l’image touristique  de la Suède a contribué à mieux renseigner sur les attentes des visiteurs potentiels. Deux expressions négatives sont très significatives : trop cher et trop froid . L’enquête a démontré que la population européenne , dans on ensemble , manifestait d’assez fortes réticences à l’idée de passer des vacances  dans les pays nordiques. Une telle construction sociale se révèle difficile à modifier .  

Sur un plan plus positif les européens  associaient la Suède  à une Nature intacte et préservée  et à la beauté des paysages naturels . «  Des gens amicaux » et «  un environnement apaisant »  complétaient  l’image  du pays. Les facteurs négatifs restent cependant  les plus forts et ils sont sensiblement les mêmes dans tous les pays scandinaves .  

Cette raison explique que les scandinaves n’aient pas l’expérience du Tourisme de masse .Ce dernier reste essentiellement à composante nationale  et il est spatialement concentré  dans quelques localités spécifiques . Le Tourisme n’est pas perçu comme une activité nationale de premier plan, mais seulement comme un phénomène d’implantation régionale  et très largement saisonnier.  

LES ASPECTS SAISONNIERS DU TOURISME SCANDINAVE

La saison estivale est courte en Scandinavie .Elle s’étend  de la fin du mois de juin au milieu du mois d’août  avec un pic au mois de juillet. Beaucoup de petites stations , surtout localisées le long des côtes , multiplie leur population durant les 7-8 semaines estivales avant  de retourner à leurs activités normales. Ces stations ne peuvent vivre du seul tourisme .Elles doivent compter sur un travail saisonnier pour suppléer les services touristiques .  

Une partie de ce travail peut venir des stations montagnardes ouvertes durant la saison  touristique hivernale : Nouvel an , Noël , fin du mois de février .La saison hivernale se termine généralement en avril. Les stations de montagnes du sud et du centre de la Norvège , le long de la frontière  suédo-norvégienne  et du nord de la Finlande  sont  les équivalents scandinaves des stations balnéaires .Le Tourisme y est particulièrement important  en raison des deux flux saisonniers de visiteurs : l’été est la basse saison avec 20- 30 % du total des visiteurs . Cette saisonnalité très prononcée  signifie aussi que les conditions climatiques jouent un rôle décisif  dans le succès de nombreuses stations .Les basses températures estivales ou le faible enneigement hivernal  peuvent facilement appauvrir les flux touristiques .  

LA DISTRIBUTION DE LA DEMANDE TOURISTIQUE  

Elle est mesurée par les statistiques portant sur les prestations commerciales  , l’hébergement  et les informations relatives aux visites aux parents et amis . Cette demande touristique est remarquablement stable . Les capitales des quatre pays sont les principales destinations touristiques : les touristes d’affaires tout au long de l’année  ( excepté l’été ) et les vacanciers  prédominant durant la période estivale. Ils confèrent aux capitales une infrastructure touristique très satisfaisante. Ces villes possèdent une excellente accessibilité et des marchés locaux et régionaux assez vastes pour justifier un réseau dense d’activités  , d’attractions et d’évènements ; La découverte du patrimoine  historique et culturel  peut ainsi être satisfaite  ainsi que la pratique du shopping .Les visiteurs étrangers inscrivent fréquemment les capitales dans leurs agendas .Sur les cinq premières attractions situées au Danemark , 4 sont localisées à Copenhague .  

Le camping , les villages de vacances et surtout les résidences secondaires  constituent les formes d’hébergement les plus fréquemment utilisées en Scandinavie  , même en hiver .Ce phénomène résulte de l’éparpillement  des destinations estivales , avec des poches de hautes densités de visiteurs  le long des côtes , autour des lacs intérieurs et ( en hiver ) dans les zones montagneuses.  

Au Danemark le centre et le nord du Jütland bénéficient  d’une bonne infrastructure en résidences secondaires et en campings ,le long des littoraux  occidentaux et orientaux .L’île de Bornholm en Baltique  est facilement accessible  par ferries depuis plusieurs pays .En Norvège les vallées méridionales  et sud-est  sont les principales zones touristiques hivernales  et estivales. Dans la partie nord du pays ( au dessus du cercle polaire arctique ) les villages de pêcheurs qui ont perdu beaucoup de leurs activités traditionnelles  se reconvertissent partiellement dans le Tourisme .Le Cap Nord  et les îles Lofoten  reçoivent  200 000 à 250 000 visiteurs en été .Beaucoup viennent en vols charters  ou dans leurs propres véhicules en traversant la Suède et / ou la Finlande .

 

 

 

 

 


Liens cartographiques
Danemark -Suède-Norvège-Finlande-Islande

 

Page en plein écran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fenêtre  ) 

 

 


 

Accueil  |  Pourquoi un site ?  |  Le Tourisme en France  |  Le Tourisme dans le Monde | Le dictionnaire du Tourisme  | La bibliographie | L'examen

 


 


 
  Cette page a été mise à jour le 04/08/11

 

      Copyright © 2007 by KEROURIO