G�OTOURISME

Le site de la G�ographie touristique en France et dans le Monde

Le Tourisme en France

  Le Tourisme dans le Monde

 La bibliographie

Le dictionnaire

 
 

Les lexiques

Les annales

Les cours en ligne

Les r�f�rentiels  

L'examen

La m�thodologie

La vie scolaire

Le sujet de la session 2011  


 

L'�preuve de G�ographie
   
Les r�f�rentiels
  Vente et production touristiques
  La g�ographie en V.P.T
 

Animation et gestion touristiques locales

 

L'analyse spatiale en AGTL

Les �preuves
  La dissertation
  La carte
  L'expos�
Annales des sujets de G�ographie
  Les annales
  Le sujet de 2000
  Le sujet de 2001
  Le sujet de 2002
  Le sujet de 2003
  Le sujet de 2004
  Le sujet de 2005
  Le sujet de 2006
  Le sujet de 2007
  Le sujet de 2008
  Le sujet de 2009
  Le sujet de 2010
  Le sujet de 2011
L'acc�s � l'information
  Les outils de recherche
  Les moteurs de recherche
  Les m�tamoteurs

Les formations post-BTS

 

Les formations  

 

Les licences professionnelles du tourisme

 

Annuaire des professionnels du Tourisme

La vie scolaire
 

Entra�nement � la r�daction du rapport ...

 

Cahier de textes 1�re ann�e

 

Cahier de textes 2�me ann�e

Ressources scolaires

  Le bassin m�diterran�en
  L'arc alpin
  Les Am�riques
  Les �les tropicales

Les liens

   
 
 

 Plan du site
 Index
 Dictionnaire
 Lexiques
 M�thodologie
 Th�mes
 Destinations
 R�f�rentiels
  Bibliographies

       


Le tourisme dans le bassin m�diterran�en

R�visions

 

        

 

Faites le point sur vos connaissances ... !
 
 

"Pour concevoir la M�diterran�e, il faut, � la fois, concevoir l'unit�, la diversit�, les oppositions. Il faut une pens�e qui ne soit pas lin�aire, qui saisisse � la fois compl�mentarit�s et antagonismes. Oui , la M�diterran�e est la mer de la communication et du conflit, la mer du polyth�isme et du monoth�isme, la mer du fanatisme et de la tol�rance, ..." (E. Morin, "Penser la M�diterran�e et m�diterran�iser la Pens�e", Rencontres � Agrigente)

 

1-D'abord quelques interrogations d'ordre g�n�ral permettant de v�rifier vos connaissances sur les caract�ristiques g�ographiques g�n�ral du monde m�diterran�en :


Question 1 :

Trois traits commandent la sp�cificit� de l'espace m�diterran�en: une situation particuli�re, un �tirement longitudinal de la mer lourd de cons�quences et de fortes diff�renciations climatiques. Commentez, en quelques lignes, cette affirmation .

Question 2 :

Quelle est la caract�ristique fondamentale du climat m�diterran�en?

Question 3 :

La M�diterran�e est un espace h�rit�. Identifiez ces h�ritages culturels qui font l'espace m�diterran�en .

Question 4 :

La Montagne tient une place importante dans l'espace m�diterran�en. Dans les pays riverains elle fait tout � la fois figure d'espace difficile, mais aussi d'espace recherch�. Souvent aussi, et de mani�re traditionnelle, la Montagne a jou� le r�le de refuge ou d'espace de libert�. Commentez ces affirmations. Les montagnes arbor�es offrent des paysages particuliers qui t�moignent de l'anciennet� du peuplement humain. Quels sont ces paysages ?

Question 5 :

En M�diterran�e les �les sont variables en importance, mais nombreuses (plus de 162 �les d'une superficie sup�rieure � 10 km2). Face aux continents ces �les se caract�risent par des probl�mes communs. Mais aussi chacune de ces �les pr�sente un ou plusieurs caract�res originaux qui la rendent unique. Commentez bri�vement cette affirmation.

Question 6 :

La confrontation de toutes les villes qui ont en commun d'appartenir � l'aire m�diterran�enne, tant avec des viles am�ricaines ou asiatiques qu'avec de villes d'Europe du Nord , montre qu'il existe entre elles des formes et des pratiques de l'espace qui leur sont propres. Interrogez-vous en quelques lignes sur la sp�cificit� du fait urbain dans l'ensemble m�diterran�en .

 

2- Quelques exercices pour tester vos connaissances sur le Tourisme dans le bassin m�diterran�en

Question 1 :

En utilisant le fond de carte muet joint, �tablissez une carte sur le th�me: " L'espace touristique m�diterran�en". Commencez votre travail en d�limitant les fronti�res de l'espace m�diterran�en (Nous prendrons arbitrairement comme limites de la zone celles de la culture de l'olivier (- limite due au froid hivernal, - limite due � l'humidit� estivale, - limite due � la s�cheresse ) ainsi que celles s�parant les zones b�n�ficiant d'un ensoleillement > et < � 2000 heures par an. Ensuite localisez : - les villes polyvalentes, - les villes d'Art, - les villes de transit, - les stations baln�aires,- les stations de Montagne,- les grands sites naturels, - les parcs nationaux, - le domaine du baln�arisme,- les littoraux touristiques � fr�quentation ancienne et occupation dense,- les littoraux vou�s au tourisme de masse post�rieur aux ann�es 60,- les littoraux en voie d'�quipement touristique. - les aires de croisi�re, - les itin�raires de croisi�re, - les flux continentaux,- les flux maritimes,- les a�roports internationaux r�cepteurs, ainsi que les zones menac�es par le Tourisme � court ou moyen terme. (La dur�e de r�alisation de votre carte ne devra pas exc�der 40 minutes ).

Question 2 :

La M�diterran�e est le second espace de croisi�re du Monde apr�s celui des Cara�bes. Quelles en sont les deux particularit�s en termes de dominante touristique et de client�les ? Quelle est la partie de la M�diterran�e qui conna�t la croissance la plus forte dans ce domaine ? ( Justifiez votre r�ponse ) .

Question 3 :

Peu de destinations touristiques sont aussi  connues et fr�quent�es que celles localis�es en M�diterran�e. Mais on observe de spectaculaires in�galit�s de fr�quentation entre des secteurs fortement charg�s et d'autres qui sont pratiquement d�laiss�s. �tablissez un classement des destinations touristiques littorales en M�diterran�e ( La r�alisation d'un tableau faisant �tat des arriv�es internationales (en million) en 2000 peut constituer un compl�ment de r�flexion stimulant !).Une dizaine de grands foyers touristiques regroupent � eux seuls les trois- quart des touristes qui gravitent dans le bassin m�diterran�en. �num�rez ces diff�rents foyers. Un constat g�n�ral r�v�le la discontinuit� et la disparit� g�ographique de la fr�quentation touristique en M�diterran�e. Cette situation s'explique par une combinaison de facteurs plus ou moins communs que vous �num�rerez en illustrant chacun d'eux par un exemple pr�cis .

Question 4

Une analyse comparative Sicile Corse peut permettre de mieux comprendre les diff�rences de niveau touristique pouvant exister entre deux grandes �les de la M�diterran�e occidentale. R�alisez une analyse comparative (�ventuellement sous la forme d'un tableau!) faisant appara�tre les caract�ristiques naturelles et humaines, ainsi que les atouts et les handicaps d'ordre touristique existant entre ces deux grandes �les. Cet exercice sera pr�texte � r�aliser une carte de la Sicile et une carte de la Corse (� la m�me �chelle !) faisant appara�tre pour chacune des �les, outre les �l�ments majeurs du relief et de l'occupation humaine , les grands axes et les p�les du Tourisme culturel et patrimonial (patrimoine urbain r�put�, patrimoine villageois r�put�, mus�e, site arch�ologique, festival, manifestation religieuse, etc... ( liste non limitative ) .

Question 5

Le d�veloppement touristique de la M�diterran�e n'a pas �t� et n'est pas sans poser de nombreux probl�mes . Le Tourisme a des impacts indirects ou directs sur le milieu d'accueil aussi bien sur son environnement que sur les hommes .Le seuil de tol�rance de la pression touristique varie consid�rablement selon les �cosyst�mes et selon les us et les coutumes socioculturels . Dans l'ordre des priorit�s, celles relatives � l'environnement et au territoire sont fondamentales car elles constituent la mati�re premi�re de l'activit� touristique. Les priorit�s �conomiques et sociales ont souvent servi de justification principale  au d�veloppement touristique. Presque toujours l'effet de levier du Tourisme sur l'ensemble de la "cha�ne" professionnelle a laiss� croire aux m�diterran�ens qu'il �tait possible de partager une part du " g�teau " touristique . Sans renier les acquis positifs, les d�gradations environnementales et les indices d'acculturation de certaines populations autochtones aboutissent parfois � une contestation ou une remise en cause radicale de la strat�gie du "Tout- Tourisme ".Commentez cette remarque en illustrant vos propos d'exemples pr�cis se rapportant � l'ensemble du bassin m�diterran�en ( et non � l'Europe, ni a fortiori � la France seulement !). Diff�rentes mesures ont �t� prises pour rem�dier aux d�g�ts g�n�r�s par le Tourisme. �num�rez ces mesures (exemples � l'appui!) . L'espace napolitain (ou v�suvien) constitue un exemple classique de r�gion tr�s touristique confront�e � des probl�mes sp�cifiques de gestion des flux et de protection des �cosyst�mes naturels et des sites. Vous r�aliserez sur cet espace arch�typal une micro- fiche mettant en �vidence : - les limites g�ographiques de l'espace v�suvien, - l'importance de la fr�quentation touristique et sa r�partition ,-les types d'impacts engendr�s par la fr�quentation touristique et les strat�gies touristiques durables mises en place pour y r�pondre (Votre analyse s'accompagnera d'une carte sch�matique situant les principaux sites de cette r�gion de la Campanie ).

Question 6

Cartes : a- Le Tourisme en Espagne (fond de carte), b- Le Tourisme en Italie (fond de carte)

Question 7

"Le Tourisme est un des points forts de l'�conomie espagnole ; il participe pour 8,7 % au produit int�rieur brut et emploie 11,4 % de la population active au travail (...). Mais l'Espagne ne peut s'endormir sur ses lauriers: la concurrence est acharn�e, non seulement avec les autres pays m�diterran�ens, Italie, Maroc,Tunisie, mais aussi avec les pays du Tiers-monde aujourd'hui facilement accessibles par avion. Il faudrait que, pour compenser les d�parts de plus en plus d'europ�ens vers le reste du Monde, les Espagnols attirent les Nord- Am�ricains, les Japonais. Ce tourisme de qualit� pourrait accro�tre la fr�quentation des h�tels de luxe, gros pourvoyeurs de devises. Il faudrait parall�lement favoriser le d�veloppement du Tourisme national, et mieux faire conna�tre les richesses artistiques de l'int�rieur du pays " ( HUETZ DE LEMPS A., 1992.- L'�conomie de l'Espagne, Paris, Masson �dit., coll. Masson G�ographie, 278 p. , p. 263 ) .

En utilisant cette remarque de A. HUETZ DE LEMPS relative au Tourisme espagnol, ainsi que vos connaissances personnelles, vous r�digerez un rapport sur l'�tat de ce secteur d'activit� en 2002.Votre analyse devra �voquer les points suivants: -l'essor spectaculaire du tourisme �tranger, -les causes du d�veloppement touristique (-les facteurs externes, - les avantages sp�cifiques � l'Espagne), l'�quipement touristique national, les cons�quences du d�veloppement du Tourisme (Les cons�quences positives : a- sur le plan financier, b- sur le plan des investissements, c -les retomb�es �conomiques, ainsi que les cons�quences n�gatives ).Vous identifierez et vous d�crirez les principales r�gions touristiques de l'Espagne (�les Bal�ares, �les Canaries, Catalogne, Levant, Andalousie, Nord-ouest atlantique et int�rieur du pays). Vous �voquerez l'avenir du Tourisme espagnol � l'horizon des vingt prochaines ann�es .

 

 

Le site du Lyc�e Clovis Hugues
http://lycee-clovis-hugues.com/index.html

Le site du Lyc�e Clovis Hugues (les ressources Intranet)
http://lycee-clovis-hugues.fr/index.html

 

 

Page  en plein �cran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fen�tre  ) 

 

 


 

Accueil  |  Pourquoi un site ?  |  Le Tourisme en France  |  Le Tourisme dans le Monde | Le dictionnaire du Tourisme  | La bibliographie | L'examen


 


 
  Cette page a �t� mise � jour le 03/08/11.

   Copyright © 2007 by KEROURIO